L'éditorial de Olivier Provost

Jean-Cyril Spinetta, l'ex-patron d'Air France-KLM, encore aujourd'hui président de la compagnie (ainsi que président du conseil de surveillance d'Areva), lançait cette mise en garde?: attention aux groupes américains. Quand ils sont en dépôt de bilan, ils passent sous la protection du chapitre 11, le fameux « chapter eleven » de la loi fédérale sur les faillites. Ils font ainsi geler leurs dettes, se restructurent et en sortent quelques mois plus tard amincis et remusclés. Ils repartent alors à la bagarre, au grand étonnement de leurs rivaux européens ou asiatiques qui les donnaient pour morts. General Motors entend en faire la preuve spectaculaire?: après les meilleurs résultats semestriels depuis 2004, un grand retour en Bourse. Ses petits actionnaires rincés par son dépôt de bilan (ils détiennent encore 10 % du capital) vont pouvoir récupérer un peu de leur mise. Et la direction va sortir en partie de la tutelle de l'État, infamante à ses yeux, pour que GM cesse de signifier « Government Managed ». Le passage de ce Detroit de bonne espérance a de quoi faire enrager un Toyota qui a ravi à GM la place de leader mondial mais qui a dû endurer une incroyable campagne de dénigrement aux États-Unis pour une affaire de pédales fautives, qui se révèle finalement largement gonflée. Cherchez à qui profite le crime... Mais si General Motors reconquiert Wall Street, il va lui falloir aussi accélérer sur ses marchés, vendre mieux à l'Américain moyen, celui de « main street », tout autant qu'au Chinois moyen ou à l'Européen (avec ses Opel et Vauxhall). C'est là qu'on verra si, au-delà du dopage au « chapter eleven », GM a su changer, mieux s'adapter aux demandes de la clientèle et non plus attendre benoîtement qu'elle achète ses gros 4×4 et berlines ultra-consommatrices, faits pour traverser le Middle West dans les années 1980 mais pas pour circuler dans les artères de Shanghai aujourd'hui. Le grand constructeur américain devra faire la preuve qu'il sait passer du mode « survival » au « revival ». oprovost@latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.