Le Parlement européen vote la création d'un superviseur de la zone euro

 |   |  321  mots
Un nouveau pas a enfin été franchi dans le projet de création d\'un superviseur des banques de la zone euro, étape primordiale à la création d\'une union bancaire. Les députés européens ont majoritairement voté, ce jeudi 12 septembre, en faveur de sa création qui pourrait être effective à la mi-2014. Ce superviseur sera placé sous l\'égide de la Banque centrale européenne (BCE). Le Parlement disposera tout de même d\'un droit de regard sur sa nomination et ses activités, obtenu après d\'intenses négociations entre l\'Allemand Martin Schulz et l\'Italien Mario Draghi, les présidents du Parlement et de la BCE.  >> Lire aussi: Blocages sur la supervision bancaire européenne.Ce futur superviseur permettra à la BCE de surveiller étroitement la situation des liquidités des banques de la zone euro et de pouvoir ainsi leur imposer des règles plus strictes pour qu\'elles disposent d\'une quantité suffisante de fonds propres. A terme, cette supervision pourra concerner d\'autres pays de l\'Union européenne qui souhaiteraient éventuellement participer à ce dispositif.Le vote \"le plus important depuis la création de la zone euro\"Martin Schulz a salué un accord \"inédit dans l\'Union européenne\". Le Français Michel Barnier, commissaire européen chargé des Services financiers, a estimé que ce vote était \"le plus important pour l\'Europe depuis la création de l\'euro\" et qu\'il allait \"rétablir la confiance\" en l\'euro. De son côté, Mario Draghi a également salué le vote dans un discours à Riga en Lettonie.Ce scrutin intervient alors que le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, s\'est interrogé, ce jeudi, lors d\'une réunion gouvernementale sur la survie de la monnaie unique européenne d\'ici sept ans...>>> Lire aussi: Les députés européens accueillent froidement le projet de supervision bancaire. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :