Reliance ADAG veut arrêter une guerre fratricide

 |   |  137  mots
?PAYS éMERGENTSEn affichant dans un communiqué son attachement pour son frère Mukesh, Anil Ambani entend rapprocher leurs deux groupes, créés en 2005 en scindant l'empire bâti par leur père. La haine légendaire qui oppose les deux frères avait conduit à attribuer Reliance Industries (pétrole, gaz, chimie, etc.) à Mukesh et Reliance ADAG (télécoms, énergie électrique, etc.) à Anil. Mais depuis, les hostilités n'ont jamais cessé. Les deux groupes sont en procès à propos du prix auquel Mukesh doit fournir du gaz aux centrales électriques de son cadet. Une affaire qui touche à la politique énergétique de l'Inde et inquiète jusqu'au sommet de l'État. L'aîné, en tout cas, n'a pas été ému par la démarche de son petit frère, dont il a publiquement questionné la sincérité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :