La marque roumaine à bas coûts Dacia sauve les ventes mondiales de Renault

2 mn

Les ventes hors d\'Europe ne parviennent pas à compenser le plongeon sur le Vieux continent.  Avec 1,3 million de véhicules commercialisés dans le monde, les ventes du groupe Renault  ont baissé de 1,9% sur le premier semestre 2013.  Pas terrible. mais il y a plus grave. Les volumes de la marque Renault seule, sans le roumain Dacia, baissent de 4,6%, malgré la nouvelle Clio IV lancée à lautomne dernier! La filiale à bas coûts Dacia grimpe, elle, en revanche, de 16,5%... Portée par le succès du 4x4 Duster, le véhicule le plus vendu du groupe de Boulogne-Billancourt, la montée en puissance du monospace Lodgy et de l\'utilitaire Dokker ainsi que le renouvellement des Sandero et Logan, Dacia représente, avec 211.438 véhicules, 16,2% des ventes du constructeur tricolore dans le monde. Pourtant, cette marque n\'est commercialisée qu\'en Europe et sur le pourtour méditérranéen. Ailleurs, les Logan, Sandero ou autres Duster sont diffusés sous la marque... Renault.Renault chute durementSur la seule Europe, le  groupe au losange dans son ensemble dégringole  de 7,3%  à 656.580 unités. Mais la seule marque Renault s\'effrite carrément de 12,5%. La marque Renault voit sa  pénétration (voitures et utilitaires) reculer d\'un demi-point à 7,2% (-0,5 point). Dacia gagne pour sa part  0,4 point à 2%. Le label roumain réalise ainsi la meilleure progression en parts de marché et en volumes, toutes marques confondues, sur le Vieux continent.Hors d\'Europe, le groupe français acccroît ses ventes de 4,3% à 646.274 véhicules. La part des livraisons hors d\'Europe s\'établit à 49,6% du total, contre 46,7% au premier semestre 2012. En Russie, dans un marché en baisse de 5,7%, les ventes  progressent de 9,5%, La Russie devient à fin juin le deuxième débouché du groupe dans le monde... derrière la France. Grâce en particulier au fameux Duster (commercialisé en Russie sous le label Renault), la vraie vache à lait du groupe générant de très fortes marges. Les volumes augmentent de 6,7% en Méditerranée-Afrique (à 196.543 unités), 7,8% en Asie-Pacifique (125.400 véhicules). Marché français pire que prévu\"La croissance du marché automobile mondial devrait se poursuivre en 2013, avec une hausse de 2%, contre 3% prévus en début d\'année\", explique le communiqué de Renault. Cette évolution marque le \"ralentissement de la croissance dans certains pays émergents, alors que l\'Europe s\'oriente toujours vers une baisse de marché de 5%, avec un marché français en baisse de 8% - contre 5% prévus jusqu\'à présent\"« L\'accroissement de nos capacités industrielles à l\'international, ainsi que la pertinence et l\'attractivité de notre offre, doivent nous permettre de dépasser en 2013 notre volume de ventes mondiales 2012 et de regagner des parts de marché en Europe, sous réserve que les marchés européens et français ne se dégradent pas plus , souligne Jérôme Stoll, le directeur commercial.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.