Fraude alimentaire : tous les produits sont concernés

 |   |  306  mots
Interpol, qui regroupe les services de police et de douane de 29 pays a annoncé vendredi la saisie début décembre près de 135 tonnes d\'aliments potentiellement dangereux, des produits de consommation courante comme du café mais aussi des produits de luxe comme des truffes et du caviar, a annoncé Interpol jeudi. Ces aliments auraient souvent été produits, transportés et stockés sans aucun respect de la réglementation ou de l\'hygiène selon Interpol. Basée à Lyon, l\'organisation de coopération policière cite notamment des produits comme des soupes en cubes, de l\'huile d\'olive, de la vodka, du vin, de la sauce de soja, et du jus d\'orange, ainsi que du poisson, des fruits de mer et de la viande \"déclarés impropres à la consommation humaine\".Des emballages trompeursDans beaucoup de cas, remarque Interpol dans un communiqué, \"l\'emballage des faux aliments ou boissons est de si bonne qualité que les consommateurs peuvent ne même pas être conscients qu\'ils achètent des produits illicites et risquent leur vie\". L\'opération Opson II, lors de laquelle cette saisie a été réalisée, s\'est déroulée du 3 au 9 décembre dans 29 pays d\'Europe dont la France, Afrique, Amérique et Asie, dans des ports, aéroports, marchés et domiciles privés.L\'agence internationale se félicite de l\'implication d\'autant d\'Etats dans l\'opération, et espère que cette coopération lui permettra de \"rassembler encore plus de données de renseignements sur les réseaux agissant derrière cette activité criminelle et potentiellement identifier des liens avec d\'autres types de crimes\". Le communiqué évoque notamment le trafic humain ou de drogues. La précédente opération de ce genre avait concerné 10 pays seulement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :