Norvège  : l'objectif de 40 % est atteint

 |   |  114  mots
Ce n'est pas par hasard si la Norvège fait figure de bon élève en matière de parité : en 2003, grâce à l'impulsion d'Ansgar Gabrielsen, ministre du Commerce et de l'Industrie de l'époque, le pays nordique a adopté une loi imposant un quota de 40 % de femmes dans les conseils d'administration des principales sociétés norvégiennes, la sanction du non-respect de cette disposition pouvant aller jusqu'à la dissolution de l'entreprise. Aujourd'hui, la loi est bien respectée par les entreprises et ses effets ont été rapides : « Elle s'est traduite par une féminisation et un rajeunissement des conseils d'administrations », relève la parlementaire française Michèle André dans son rapport.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :