Haïti en Marche (Haïti)   : Les secours arriventOn entend le v...

 |   |  376  mots
Haïti en Marche (Haïti) : Les secours arriventOn entend le vrombissement des hélicoptères, on croise des camions de la garde civile dominicaine portant l'inscription « Aqua Gratis » apportant de l'eau pour la population, on voit aussi des camions chargés de plats chauds arrivant de République dominicaine. Le peuple haïtien se sent un peu moins abandonné du moins pour Port-au-Prince, parce que pour les provinces, surtout Jacmel et Petit Goâve, ce n'est pas encore le cas. Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 aura encore une fois mis à nu les faiblesses de notre système de secours en cas de désastre. Il prend du temps avant de se déployer. Pourquoi cette population errant dans les rues, chacun traînant après lui une mallette avec dedans tout ce qu'il possède, n'est-elle pas secourue dans l'immédiat ? Pourquoi les cadavres gonflés au maximum continuent-ils à être déposés dans les diverses rues de la capitale, forçant les piétons à se couvrir la moitié du visage d'un masque pour ne pas avoir à respirer cette odeur qui vous imprègne les narines ? Jusqu'à présent 40.000 cadavres ont été enterrés. Mais, à chaque fois, qu'on les ramasse, on en sort de nouveaux sous les décombres. Pourquoi l'eau potable est-elle introuvable ? Pourquoi les supermarchés, les banques, les stations d'essence restent désespérément fermés, alors que la population a besoin de s'approvisionner, d'avoir l'impression que la vie est rétablie et qu'elle peut de nouveau penser à reprendre sa vie là où elle l'a laissée avant cet après-midi horrible du 12 janvier 2010 ?El Diario (Chili) : « Haut les c?urs, le meilleur est à venir pour le Chili »Dans un discours flamboyant, le leader de la Coalition pour le changement, Sebastian Pinera, a qualifié de « grand et légitime triomphe » le résultat du deuxième tour qui l'a proclamé nouveau président du Chili. « Haut les c?urs, le meilleur est à venir pour le Chili », a déclaré le président élu sortant de l'hôtel Crowne Plaza. L'entrepreneur a apprécié « l'opportunit頻 que lui ont donnée les Chiliens pour « récupérer notre capacité de croissance » et « gagner la bataille contre la délinquance et le narcotrafic ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :