L'agence S&P met en garde les États-Unis

 |   |  186  mots
L'explosion de la dette américaine inquiète les agences de notation. Après Moody's, Standard and Poor's estime que « en l'absence d'un plan crédible, la note AAA de l'État fédéral sera mise sous pression », la perspective stable y étant associée supposant « que le gouvernement révélera bientôt un plan crédible pour resserrer la politique budgétaire ». La semaine dernière, Moody's avait déjà enjoint les Etats-Unis, mais aussi la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni de maîtriser leurs dépenses tout en notant des stratégies différentes de part et d'autre de l'Atlantique.Baisses d'impôts Alors que les pays européens sont engagés dans des plans de consolidation budgétaire, les États-Unis ont, au contraire, reconduit en décembre les baisses d'impôts accordées sous l'ère Bush. Après s'être réduit à 1.294 milliards de dollars sur l'exercice 2010, contre 1.417 milliards en 2009, le déficit américain devrait en conséquence remonter en 2011. La dette américaine a augmenté de 52 % ces trois dernières années, à 14.025 milliards de dollars fin 2010. J. B.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :