Pourquoi Microsoft abandonne Hotmail

 |  | 674 mots
Lecture 3 min.
La fin d’une époque pour Microsoft. La firme de Redmond annonce le basculement de ses comptes Hotmail vers son service de messagerie Outlook.com dont une première version avait été lancée en août 2012. La migration commence à partir de ce mardi et devrait être terminée “avant l’été“, comme l’indique le communiqué du groupe américain. Adresses, contacts et mails pourront être conservés, seule l’interface change. Hotmail, lancé le 4 juillet 1996, “disparaît“ ainsi après d’autres services de messagerie qui avaient connu le succès aux débuts de la diffusion d’internet auprès du grand public. Parmi eux: Wanadoo service de France Télécom, disparu en 2006 et dont les utilisateurs peuvent encore utiliser l\'adresse, ou encore Caramail, racheté en 2009 par l\'allemand United Internet.Du mail au \"nuage\"La nouvelle plateforme de Microsoft est connectée au “cloud“ du géant américain, SkyDrive, où les utilisateurs peuvent stocker leurs données et intègre des applications renvoyant aux réseaux sociaux comme LinkedIn, Facebook et Twitter.En tout, plusieurs millions de comptes seraient concernés (14 millions en octobre 2011, selon Nielsen Médiamétrie). Ils viendront s’ajouter aux 60 millions de comptes qui auraient déjà été créés directement sur Outlook.com depuis son lancement, selon le chiffre avancé par Microsoft pour justifier le succès de ce nouveau service.Une stratégie d\'intégrationCette décision de Microsoft s’inscrit dans un plan d’unification de ses services. Outre la fin de la distinction entre les mails “professionnels“ sur Outlook et les adresses personnelles sur Hotmail, la messagerie instantanée Messenger basculera définitivement vers Skype à partir du 8 avril. Une stratégie qui pourrait se révéler cruciale face à des concurrents qui le distancent. D’après des chiffres du cabinet comScore, Gmail -la messagerie de Google- accueille davantage de visiteurs uniques dans le monde depuis août 2012, date qui coïncide d’ailleurs avec celle lancement d’Outlook.com (voir graphique ci-dessous).En outre, cette évolution permet à Microsoft d\'innover dans un domaine qui a connu relativement peu de mouvements depuis ses débuts. \"L\'e-mail est l\'un des seuls domaines de la technologie qui n\'a pas connu de changement significatif en huit ans -le dernier grand mouvement étant le lancement de Gmail [en 2004]- et pour nous notre dernier grand mouvement est peut-être encore plus ancien\", commentait ainsi Brian Hall, directeur chez Microsoft dans une interview à Bloomberg en août 2012. Et de pointer notamment le fait que, lors de la création des services de messagerie, \"aucun réseau social n\'existait encore, et le type d\'e-mail que nous recevons ont changé\".(source comScore)Yahoo! prend les mails au sérieuxAutre concurrent de taille: Yahoo! mail, dont l\'audience a commencé à rattraper celle d’Hotmail dès l\'automne dernier, jusqu\'à la dépasser en janvier dernier. Ainsi, Yahoo! est monté sur la deuxième marche du podium mondial, avec 297 millions de visiteurs uniques, contre 257 millions pour Hotmail, et alors que la messagerie de Google conserve sa couronne de leader mondial avec plus de 309 millions de visiteurs uniques. En Europe, toutefois, Hotmail reste en tête avec 91 millions de visiteurs uniques en janvier, devant Gmail (84 millions) et Yahoo!Chez Yahoo!, l’aspect stratégique du service de messagerie, et de son développement, est d’ailleurs pris très au sérieux. En décembre 2011, une nouvelle version était lancée, présentée comme simplifiée et plus rapide d’accès. La présidente du groupe, Marissa Mayer, a même évoqué le sujet le 12 février, lors d’une conférence organisée par Goldman Sachs. \"Combien parmi vous ont lu un e-mail sur leurs smartphones et l\'ont marqué comme \'non lu\' pour pouvoir le lire sur PC plus tard?\", a-t-elle demandé à son auditoire. Elle pointait ainsi les difficultés d\'accessibilité des messageries sur les terminaux mobiles, pourtant de plus en plus souvent utilisés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :