La marque auto tchèque Skoda lance une nouvelle familiale et surfe sur la crise

 |   |  483  mots
La firme tchèque Skoda démarre officiellement  ce mercredi la production en série de sa nouvelle berline familiale Octavia à Mlada Boleslav, à une soixantaine de kilomètres de Prague. La troisième génération de ce modèle, qui fut le premier véhicule conçu sur une plate-forme Volkswagen, est cruciale. Car, depuis ses débuts en 1996, c\'est de loin le modèle le plus vendu de la marque, avec 44% des ventes totales (sur onze mois 2012). Depuis cette date, plus de 3,7 millions d\'Octavia ont été vendues dans le monde. Pour ce lancement, Skoda affirme avoir  \"entrepris l\'un de ses projets de modernisation et d\'accroissement des capacités les les plus  importants de son histoire\" à Mladá Boleslav, la vieille usine historique. But: accroître de moitié le potentiel de la ligne de production des berlines de gamme moyenne pour passer à 1.200 véhicules par jour. Le site fabrique la nouvelle Octavia III sur la nouvelle plate-forme de la Gof VII rallongée,  mais aussi une berline compacte plus petite, la Rapid, dont la fabrication a été lancée en août dernier, et enfin la \"petite\" Fabia. Le mini-modèle Citigo, clone de la Volkswagen Up, est quant à lui fabriqué à Bratislava (Slovaquie).Moins cher qu\'une LagunaL\'Octavia, dont une version \"verte\" émettra moins de 90 grammes de C02 à peine, sera lancée en mars prochain en France. A partir de 18.000 euros environ. Cette vaste berline de près de 4,70 mètres de long offre énormément d\'espace pour sa catégorie, une qualité de fabrication aux normes Volkswagen et les mécaniques à la page du groupe germanique. C\'est certes plus cher qu\'une Dacia Logan -mais beaucoup plus vaste et autrement plus qualitatif-, mais 6000 à 7000 euros de moins qu\'une Renault Laguna de taille comparable.Skoda va bienSi le profit opérationnel de la marque Volkswagen (hors utilitaires) se montait à 2,9 milliards d\'euros sur neuf mois et celui d \'Audi à 4,2 milliards, le tchèque gagnait  pas moins de 567 millions, ce qui n\'est pas mal du tout pour une marque \"bas de gamme\" qui vend beaucoup sur un marché européen en crise. Durant  onze mois, la marque a accru ses ventes de 6,9% à 873.000 unités. Avec une hausse de 13% en Europe centrale et de l\'est à 237.500. Dans la région Asie-Pacifique - Skoda fabrique des véhicules en Chine et en Inde -, les volumes ont crû de 9,3%  à 264.500. D\'ici à 2015, Skoda prévoit le lancement d\'un nouveau modèle ou d\'un modèle modernisé tous les six mois en moyenne. Pour vendre au minimum 1,5 million de voitures par an au monde d\'ici à 2018. Quel chemin parcouru, vingt-deux ans presque jour pour jour après la signature des accords de reprise par Volkswagen, à la barbe de Renault ! En 1990, l\'usine de Mladá Boleslav, obsolète, peu productive, produisait à peine 190.000 véhicules... de très mauvaise qualité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :