PSA et Renault multiplient les projets à l'international

 |   |  384  mots
Inde, Chine, Russie. L'industrie automobile tricolore s'y précipite. Logique. C'est sur ces marchés émergents à fort potentiel que se prennent aujourd'hui les positions de demain. Le président de PSA vient ainsi d'annoncer que son projet d'implantation en Inde était entré en « phase active ». Philippe Varin a même insisté : « Nous aurons quelque chose à dire en janvier ou février 2011. » Renault, qui a cédé en Inde une licence à Mahindra pour y concevoir une Logan raccourcie, doit pour sa part démarrer en 2011, à Chennai, la production de sa berline Fluence et de son 4×4 Koleos. Par ailleurs, l'ex-Régie peaufine avec Nissan et le constructeur indien Bajaj un projet de voiture révolutionnaire à très bas coûts. Le PDG de l'Alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, doit d'ailleurs se rendre dans les mois qui viennent en Inde pour évaluer la faisabilité dudit véhicule.En Chine, la marque Peugeot annonce, à l'occasion de l'ouverture lundi du salon de Guangzhou, qu'elle compte plus qu'y tripler ses ventes pour atteindre le demi-million d'unités d'ici à 2015. La Chine deviendrait alors son premier débouché, devant l'Hexagone ! La firme au lion a notamment lancé en avril dernier une berline spécifique, la 408, qui remporte un bon succès. Le groupe PSA, pris globalement, songe par ailleurs à produire dans l'ex-empire du Milieu ses futurs haut de gamme. Sa nouvelle coentreprise avec le groupe Changan, qui devrait fabriquer les Citroën DS, attend le feu vert des autorités chinoises début 2011.Monter dans AvtovazEn Russie, c'est surtout Renault qui est à l'offensive. Ce dernier s'apprête à monter dans le capital du numéro un automobile russe Avtovaz, dont il détient déjà 25 % des parts. En outre, afin d'accompagner le doublement présumé du marché russe d'ici à cinq ans, Avtovaz lui-même vient de signer une lettre d'intention pour investir dans Ijavto, un constructeur local qui dispose d'un potentiel de production équivalant à 360.000 véhicules par an. Un appoint non négligeable aux capacités du site Avtovaz de Togliatti. Le fabricant des Lada veut racheter purement et simplement la firme d'Ijevsk l'an prochain.Au premier semestre, PSA a augmenté ses ventes de moitié en Chine et de 13 % en Amérique latine. Renault a de son côté accru ses volumes de 45 % sur la zone Asie-Afrique, de 24 % sur la région Amérique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :