Le marché parisien entame la semaine sur une note positive

 |   |  322  mots
La Bourse de Paris a ouvert la semaine sur une note positive alors qu'à l'approche des fêtes de fin d'année, le marché évolue désormais dans des volumes relativement faibles. Après une brève incursion au-dessus des 3.900 points - à 3.918,69 points vers 13 h 30 - le CAC40 a conclu la séance de lundi sur une hausse de 0,46 % à 3.885,08 points.En l'absence de statistiques économiques majeures sur la journée de lundi, les investisseurs ont continué de procéder à des opérations d'habillages de leurs portefeuilles, traditionnellement observées en fin d'année. Dans ce contexte, la séance a été animée par des opérations de « stock-picking » sans qu'aucune tendance sectorielle ne se dégage. Signe avant coureur de la future « trève des confiseurs », les volumes échangés sur le CAC 40 n'ont pas excédé 2,4 milliards d'euros. Et la tendance ne devrait pas trop changer dans les jours à venir, exception faite de mercredi où la publication du PIB américain révisé au titre du troisième trimestre devrait animer la séance. Dans ces conditions, la plus forte forte hausse du CAC 40 revient à STMicroelectronics qui s'est apprécié de 3,16 %, sans qu'aucune nouvelle ne soit venu animer le titre. GDF Suez (+ 2,15 %) semble profiter d'achats à bon compte alors que dans un entretien accordé à « La Tribune », son PDG, Gérard Mestrallet, a déclaré que le groupe ira construire et exploiter des centrales électriques en Chine « quand les conditions le permettront ». Crédit Agricolegricole à la peineDe son côté, PSA (+ 0,81 %) a profité de déclarations selon lesquelles Peugeot pourrait vendre d'ici à cinq ans autant de véhicules en Chine qu'actuellement dans l'Hexagone. À l'inverse, Crédit Agricolegricole avec une baisse de 2,08 % a fait figure de lanterne rouge du CAC 40 alors que la banque va devoir enregistrer une perte sur sa participation dans la banque italienne Intesa Sanpaolo qui va amputer son résultat de 1,25 milliard d'euros au quatrième trimestre. F. M.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :