comment tirer parti du dispositif « ? cumul emploi ? - ? retraite ? »  ?

 |   |  311  mots
Les récentes modifications apportées aux conditions auxquelles un assuré peut reprendre ou maintenir une activité professionnelle après son départ à la retraite assouplissent considérablement les règles du cumul emploi-retraite.Les contraintes de délais (six mois d'inactivité avant de reprendre chez le même employeur) et de rémunération (l'addition du nouveau salaire et de la retraite ne devait pas dépasser le niveau du dernier salaire) ont été purement et simplement supprimées.changer de statutDésormais, un salarié de 60 ans, qui a son taux plein et qui liquide l'ensemble de ses droits peut donc partir à la retraite, continuer à travailler chez l'employeur de son choix dès le lendemain et percevoir une rémunération non plafonnée.Toutefois, deux inconvénients majeurs subsistent. D'abord, le cumul emploi-retraite procède d'une reprise d'activité, ce qui implique la rupture préalable du contrat de travail, ne serait-ce qu'une journée, avec les risques que cela représente. Ensuite, les nouvelles cotisations payées sur le nouveau salaire ne généreront pas de nouveaux droits à la retraite puisque ceux-ci ont déjà été liquidés auprès de la même caisse.L'astuce pour échapper à ce dernier inconvénient ? Changer de statut. Le salarié peut tout à fait négocier avec son ancien employeur la facturation de son budget de rémunération sous un nouveau statut de travailleur non salarié, en tant que consultant par exemple. En cotisant à une caisse de retraite différente de celle des salariés qu'il vient de liquider. Comme la Cipav, la caisse de retraite des consultants. Le nouveau retraité générera alors de nouveaux droits dans une nouvelle caisse qu'il liquidera au moment de son « second » départ à la retraite. n« le dispositif existait déjà mais les contraintes viennent d'être supprimées »optimaretraitedominique prévertassocié chez

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :