Le patron de Free financera 90% du grand incubateur de start-ups à Paris

1 mn

La Mairie de Paris dévoile ce mardi le projet d\'incubateur « 1000 Startups@LaHalle Freyssinet », dans le XIIIe arrondissement. Cet incubateur, voulu par la ministre déléguée à l\'Economie numérique, Fleur Pellerin, sur le modèle de la Tech City londonienne, est présenté comme « une première mondiale à cette échelle » : 100.000 m2 destinés aux entreprises innovantes.L\'ancienne halle de messagerie de la SNCF a été rachetée par la mairie de Paris et sera revendue pour 70 millions d\'euros à un consortium financé à 90% par le milliardaire du Net Xavier Niel, le fondateur de Free, et à 10% par la caisse des Dépôts, selon l\'AFP, qui cite Jean-Louis Missika, l\'adjoint au maire de Paris en charge de l\'innovation, très engagé dans la campagne d\'Anne Hidalgo pour l\'élection à la mairie de Paris.Un incubateur opérationnel en 2016-2017« La mairie de Paris vend la halle Freyssinet mais reste propriétaire de la parcelle qui l\'entoure, qui sera aménagée » a confié à l\'AFP Jean-Louis Missika. C\'est d\'ailleurs un ami de Xavier Niel : il siégea au conseil d\'administration d\'Iliad, la maison-mère de Free, de 2004 à 2008).La rénovation du bâtiment, construit en 1927, inscrit aux monuments historiques, sera confiée à l\'architecte de renom Jean-Michel Wilmotte, qui a également signé le siège de Free rue de la Ville-l\'Evêque dans le VIIIe. L\'incubateur numérique « devrait être opérationnel d\'ici 2016-2017 » précise Jean-Louis Missika.

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.