S&P confirme la note « AAA » de la France

L'agence de notation Standard and Poor's a confirmé jeudi soir la note maximale accordée à sa dette à long terme de la France : son « AAA ». Une bonne nouvelle, alors que les contrats de couverture contre le risque de défaut de la France (« credit default swaps, CDS ») étaient à un point haut historique de 107,74 points de base. Les investisseurs s'inquiétaient d'une éventuelle dégradation de la notation de la France après la salve qui a touché les pays périphériques de la zone euro. S&P a aussi maintenu la perspective stable de la note de la France, en saluant « sa politique économique prudente ». La note court terme (A1+) est aussi confirmée. « Les notes de la France continuent à refléter notre opinion sur la richesse et l'ampleur de son économie, ainsi que son environnement politique, que nous considérons comme stable et orienté vers une politique économique prudente », note l'agence. « La perspective stable reflète notre opinion selon laquelle le gouvernement français maintiendra ses efforts d'assainissement budgétaire et pourrait réduire le déficit public général à environ 3 % du PIB en 2013 », ajoute S&P. Le deuxième épisode de la crise des dettes souveraines européennes, qui se joue depuis novembre, a provoqué une vive tension des taux de la zone euro. L'OAT à 10 ans se situe aujourd'hui à 3,35 %, après avoir même franchi les 3,40 % mi- décembre - un niveau qui n'avait pas été observé depuis la mi-avril. Au point fort de la crise financière, en mars 2009, le CDS sur la France s'était déjà hissé jusqu'à 97,90 points de base.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.