Folha de São Paulo : Immatriculations record au Brésil

 |   |  266  mots
Il y a quelques jours, le Brésil a passé une barre historique, celle des 3 millions de nouveaux véhicules immatriculés cette année. La Chine bat elle aussi un record, avec 12 millions de voitures neuves vendues, une augmentation de 28 % sur l'année précédente. En tout cas, ce sont les bons résultats brésiliens qui ont poussé le chinois Jianghuai Automobile Co. (JAC) à s'installer dans notre pays. Et, contrairement aux autres étrangers déjà présents sur place, le nouveau venu a l'intention de se positionner sur des créneaux plus sophistiqués, comme les minivans. Les importations devraient débuter à la fin 2010, une fois que la marque aura 50 concessionnaires. La seule difficulté, reconnaît le chinois, sera d'améliorer son image : ses produits sont considérés comme de basse qualité et manquant de « personnalit頻.Ces derniers mois, associations professionnelles, hommes d'affaires, dirigeants politiques et experts se sont soudainement mis à parler de la menace potentielle que représentait la mise en application de l'accord commercial entre l'Asean et la Chine, incluant l'abandon de droits de douane à partir du 1er janvier 2010. La mise en place de cet accord pourrait effectivement avoir un impact désastreux sur l'industrie manufacturière indonésienne. Du coup, 14 secteurs industriels du pays, du textile aux pneus en passant par l'acier, demandent un délai pour la mise en place de l'accord. Certes, notre industrie a besoin de plus de temps pour s'adapter. Mais sera-t-elle un jour prête à lutter avec la Chine ? Pour l'instant, nos industries sont trop contentes de rester protégées par l'État.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :