Taiwan Economic News : La société maritime chinoise SITC so...

 |   |  335  mots
Taiwan Economic News : La société maritime chinoise SITC souhaite s'installer à TaiwanLe plus grand groupe de transports maritime de Chine populaire, SITC Maritime, a demandé l'autorisation au ministère des Transports taiwanais d'ouvrir une filiale sur l'île. Ainsi, le groupe serait le premier transporteur de Chine populaire à s'installer, dans la perspective de la mise en place de transports directs entre l'île et le continent. Après la signature, à la fin de l'année 2008, d'un accord appelant à une liaison et des facilités pour entreprises maritimes, les négociations en ce sens devraient débuter au mois de mars.El Pais (Colombie) : Le patronat demande des assouplissements en matière de fiscalité et de politique salarialeLa chambre des industries a demandé au ministre de l'Économie et des Finances, désigné par le président, des modifications dans les négociations en matière de salaires, des changements dans la loi sur les investissements et la prolongation de la déduction de la TVA sur la consommation de gazole. Sur la question des salaires, les industries ont ainsi souhaité que les prochaines négociations avec les syndicats aient lieu entreprise par entreprise et que la productivité soit au centre des discussions plutôt que le pouvoir d'achat. Le patronat a soumis la même liste de demandes à tous les candidats à l'élection présidentielle.Noticias (Mozambique) : Pas de subventions pour le carburant des pêcheursLe vice-ministre de la Pêche, Gabriel Muthisse, a été clair : le gouvernement mozambicain n'a pas la possibilité d'offrir des subventions aux patrons pêcheurs pour leur carburant. Ces derniers en avaient fait la demande, argumentant que leur production dépendait en partie du prix de l'essence et que le secteur de la pêche contribuait largement à la croissance du PIB. Le gouvernement estime en revanche que le secteur de la pêche n'est pas le seul affecté et qu'il n'a donc pas droit à un traitement particulier. L'agriculture, du point de vue du vice-ministre, est, elle aussi pénalisée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :