LE CHANTIER DU TOURISME DURABLE

 |  | 178 mots
Lecture 1 min.
Secteur très créateur d'emplois, le tourisme représente près de 5 % du PIB mondial et près de 10 % des investissements, jusqu'à 50 % dans certains pays émergents. Mais le tourisme de masse, qui a prévalu ces trente dernières années, a des impacts dévastateurs sur l'environnement et les cultures locales. Le groupe de travail international sur le tourisme durable, lancé en 2006 par le Programme des Nations-unies sur l'environnement et animé par la France, s'est transformé en mai dernier en « Partenariat mondial pour le tourisme durable », synonyme de meilleure visibilité. La nouvelle instance doit pérenniser et officialiser les travaux concernant notamment le financement des investissements, les certifications et standards et la diffusion de bonnes pratiques. Certains pays émergents, pour lesquels le tourisme constitue un fort levier de développement, pourraient bien prendre une longueur d'avance sur la Vieille Europe. Ils n'ont pas d'équipement obsolète à rénover, sont particulièrement motivés par les économies d'eau ou d'énergie, et prennent de plus en plus conscience de la valeur de leur patrimoine. D. P.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :