Le CAC 40 met fin à quatre séances de baisse

 |  | 313 mots
Lecture 2 min.
La Bourse de Paris a mis fin mardi à son mouvement de consolidation enclenché une semaine auparavant. Au terme de quatre séances consécutives de baisse, le CAC 40 a quelque peu soufflé en clôturant sur une hausse de 0,67 % à 3.807,04 points, repassant ainsi le cap des 3.800 points cassé la veille. Tout n'était pourtant pas acquis, le marché ayant cédé jusqu'à 1 % dans la matinée. reprise «?plus dynamique?»Les inquiétudes à l'origine de la correction boursière sont en effet toujours présentes. Le resserrement des conditions du crédit en Chine et la perspective de règles plus strictes en matière financière continuent de peser. Mais les investisseurs se sont réjouis du relèvement des prévisions économiques du Fonds monétaire international (FMI) pour 2010. L'institution a très nettement rehaussé son objectif de croissance mondiale à 3,9 % cette année, contre 3,1 % attendu auparavant. Le FMI juge que la reprise mondiale s'amorce de façon « plus dynamique » qu'anticipé. Autre élément favorable au marché, la publication d'un indice Conference Board sur la confiance des consommateurs américains, bien meilleur que prévu. Côté valeurs, Carrefour a bondi de 2,53 % à 36,11 euros sur des rachats à bon compte tandis que LVMH (+ 2,11 % à 79,44 euros) bénéficiait d'un relèvement de recommandation d'Oddo Securities. La séance a profité aussi à STMicroelectronics (+ 2,02 % à 6,09 euros) par anticipation de bons résultats pour le quatrième trimestre. La valeur a également bénéficié de performances supérieures aux attentes de l'américain Texas Instrument. De son côté, le secteur de la chimie a été dopé par les bons résultats du géant américain DuPont. À l'inverse, ArcelorMittal (? 1,68 % à 29,59 euros) fait toujours les frais de craintes sur la demande d'acier chinoise sur fond de resserrement du crédit. Plusieurs banques chinoises ont confirmé avoir suspendu l'émission de nouveaux prêts à la demande de Pékin. Blandine Hénault+ 0, 67 %

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :