le coeur artificiel de carmat veut battre en bourse

La société biomédicale Carmat vient de déposer son document de base auprès de l'AMF pour préparer son introduction à la Bourse de Paris qui se ferait « prochainement en fonction des conditions du marché », selon ses dirigeants. Cette division issue du groupe EADS espère lever 15 millions d'euros qui lui permettrait de lancer la commercialisation de son coeur artificiel en 2013. Après 20 ans de recherche dans le domaine des valves cardiaques, le professeur Alain Carpentier et son équipe ont mis au point une bioprothèse autonome qui serait une alternative fiable à la transplantation cardiaque. Les porteurs du projet s'estiment prêts à réaliser les premiers essais cliniques sur l'homme l'an prochain. Fondée en 2008, Carmat a bénéficié d'un investissement initial de Truffle Capital de 5 millions d'euros ainsi que d'une aide d'Oséo de 33 millions d'euros. L. P.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.