La bataille des « briques et tuiles »Un secteur n'a pas fran...

La bataille des « briques et tuiles »Un secteur n'a pas franchi l'obstacle, pourtant peu exigeant, des critères pour rejoindre le club des industries jugées sensibles : la fabrication des briques et tuiles. Pour lui, il n'a pas été possible de mettre en évidence une augmentation des coûts de production ou un surcroît de pression internationale liés aux quotas carbone payants. Sensibilisée par les lobbyistes de cette industrie, la France a demandé à la Commission de reconnaître que l'analyse de la situation économique du secteur des briques et tuiles méritait une plus grande attention. Bruxelles en a pris bonne note et le candidat conserve toutes ses chances : des « secteurs et sous-secteurs, qui, compte tenu des délais impartis, n'ont pu être totalement analysés ou pour lesquels les données disponibles étaient limitées, ou de qualité insuffisante, seront réévalués dès que possible et éventuellement ajoutés à la liste? » Y.-A. N.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.