Le CAC 40 repart à la baisse

Le répit aura été de courte durée. Malgré une légère reprise la veille, la Bourse de Paris a repris son cap baissier mercredi. À la clôture, le CAC 40 a cédé 1,24?% à 3.759,80 points. Les inquiétudes autour de la réglementation financière, nées des propositions de Barack Obama la semaine dernière, et d'un possible resserrement du crédit en Chine, continuent de peser sur les marchés. Les investisseurs sont également restés prudents dans l'attente de la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur ses taux. Un mauvais indicateur sur l'immobilier américain a enfoncé un peu plus le clou : les ventes de logements neufs aux États-Unis ont plongé de 7,6 % en décembre alors que les analystes attendaient une reprise. Du coup, les résultats des entreprises outre-Atlantique publiés en rafale ont été relégués au second plan.prévisions trop prudentesDans ce mouvement de correction, les valeurs cycliques ont été les premières attaquées. Lafarge (? 4,49 % à 53,99 euros) a signé la plus forte baisse du CAC 40, affectée par les mauvais résultats de son concurrent mexicain Cemex. Le secteur automobile a tout autant souffert : Renault a abandonné 3,19 % à 33,85 euros et Peugeot 3,98 % à 23,87 euros. De son côté, STMicroelectronics a été sanctionné (? 4,39 % à 5,83 euros) après la publication de ses résultats annuels. Les prévisions du groupe pour 2010 sont jugées trop prudentes par les analystes. Le marché a tout aussi mal accueilli le feu vert des actionnaires de Thomson (? 6,58 % à 99 centimes d'euros) au plan de sauvegarde qui prévoit notamment une augmentation de capital de 348 millions d'euros. À l'inverse, le secteur défensif a bien résisté. Technip (+ 1,93 % à 49,77 euros) a profité d'un relèvement de recommandation de Société Généralecute; Générale. Blandine Hénault ? 1,24 %

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.