Audi : produire plus (en Allemagne) pour gagner plus

 |   |  393  mots
La firme automobile allemande Audi a besoin de produire plus... pour répondre à la demande. La filiale haut de gamme de Volkswagencompte ajouter des équipes de production à Ingolstadt et Neckarsulm outre-Rhin au deuxième trimestre, selon un porte-parole cité par l\'agence Reuters. Et ce, pour honorer les commandes de limousines A6, coupés A7 et 4x4 Q5, notamment en provenance des Etats-Unis. La marque aux anneaux affirme qu\'elle tourne déjà avec des équipes supplémentaires dans ses usines allemandes depuis le début de 2013. La crise, quelle crise?Usine au MexiqueLe constructeur a déjà augmenté ses ventes en janvier 2013 de 16,3% à 111.800  véhicules, dont 37.700 en Chine (+38,5%) et 1.100 aux Etats-Unis (+7,5%). L\'an dernier, le constructeur avait affiché une nouvelle année historique avec 1,45 million d\'unités (+11,7%). Le constructeur automobile va par ailleurs s\'implanter industriellement en Amérique du nord. Il a annoncé début septembre  2012 la construction au Mexique d\'une nouvelle usine pour y fabriquer son 4x4 Audi Q5 à partir de 2016. Les travaux de ce nouveau site, à San José Chiapa, dans l\'Etat de Puebla (centre du Mexique) doivent débuter mi-2013, pour un lancement de la production trois ans après. Objectif : 150.000 véhicules  par an. Audi, qui importe aux Etats-Unis ses véhicules d\'Allemagne et pâtit du taux de change de l\'euro, va donc enfin rivaliser à armes égales avec Mercedes et BMW, qui, tous deux, fabriquent des 4x4 concurrents dans le sud des Etats-Unis. Nouvelles capacitésAudi a aussi annoncé, à la mi-décembre, qu\'il envisageait une  possible production au Brésil.  La firme accroît par ailleurs ses capacités sur son site hongrois de Györ, où sera fabriquée prochainement une variante de la gamme compacte Audi A3 (le modèle à quatre portes et coffre séparé). Elle accroît aussi ses capacités en Chine où elle est historiquement le numéro un du haut de gamme.Marge de 11,5%Le groupe Volkswagen a affiché en 2012 un résultat net faramineux de 21,9 milliards d\'euros, dû notamment à l\'intégration de Porsche. Le consortium de Wolfsburg a engrangé aussi  un  bénéfice opérationnel historique de... 11,5 milliards d\'euros. Soit une marge de 6%, fort honorable. Il n\'a pas encore publié les résultats par marque. Audi avait atteint une très belle marge de 11,5% sur le premier semestre 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :