en brefPrudential en difficulté pour l'acquisition d'AIAL'ac...

 |   |  402  mots
en brefPrudential en difficulté pour l'acquisition d'AIAL'acquisition d'AIA par Prudential peut-elle dérailler ? Juste avant la publication le 5 mai du prospectus sur l'augmentation de capital nécessaire à cet achat, le « Times » affirmait ce mardi que Capital Group, premier actionnaire de Prudential, voudrait forcer l'assureur à scinder ses activités asiatiques et britanniques. Or Prudential a besoin de l'approbation de 75 % de ses actionnaires, et Capital Group possède 12 % du groupe. Enfin, une source proche de Prudential soupçonne Aviva, le principal concurrent de Pru, d'être à l'origine de la rumeur : « Ce sont eux qui ont vraiment intérêt à faire dérailler l'acquisition. » Aviva et Capital Group n'ont fait aucun commentaire. Le vote sur l'acquisition se déroule le 27 mai. (Lire aussi le British Blog d'Eric Albert).Nouvelle alliance en vue dans la santéCinq mutuelles de la fonction publique (MGEN, MNT, MNH, MGET et MAE) travaillent actuellement à la mise en place d'une union mutualiste de groupe, comme l'ont annoncé ce mardi « Les échos ». Déjà associées au sein d'Unités, une union de représentation commune au sein de la Mutualité Française, ces cinq mutuelles de la fonction publique « ont validé l'idée qu'il était urgent de réfléchir à une union, afin d'amplifier nos forces pour rester compétitif au bénéfice de nos sociétaires », indique à « La Tribune » Jean-Pierre Moreau, le président de la MNT. L'idée est de doter cet ensemble, qui affiche plus de 6 millions de personnes protégées pour 2,9 milliards d'euros de revenus, d'une direction et de moyens communs à l'horizon 2011. Le projet de loi sur le crédit à la consommation adopté en première lectureLe projet de loi sur la réforme du crédit à la consommation a été adopté en première lecture mardi à l'Assemblée nationale. Parmi les nouveautés introduites par l'Assemblée nationale dans le texte figurent l'encadrement des commissions payées aux vendeurs de crédit, le choix laissé aux consommateurs entre crédit amortissable et renouvelable ou encore le développement du micro-crédit.La production de nouveaux crédits conso baisse toujours, mais moins viteLes établissements spécialisés ont accordé 4,1 % moins de crédits à la consommation au premier trimestre 2010 qu'il y a un an (après - 5,3 % au dernier trimestre 2009 et -15,8 % au troisième). Les nouvelles utilisations de crédits renouvelables enregistrent en particulier un recul de 11,1 % par rapport aux trois premiers mois de 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :