La Fed affine son plan de bataille

Après six jours consécutifs de repli, les obligations d'État américaines sont reparties de l'avant ce jeudi dans le sillage du regain des spéculations entourant l'ampleur du second volet « d'assouplissement quantitatif » (« QE » en anglais) de la Fed. Selon l'agence Bloomberg, la Fed de New York a demandé aux « primary dealers » (les banques intervenant lors des émissions du Trésor américain) leurs anticipations concernant les effets sur les taux américains d'achats de titres d'État allant de 0 à 1.000 milliards de dollars, s'ils étaient « annoncés et bouclés sur une période de six mois ». Le procédé en lui-même n'a rien d'exceptionnel, mais il intervient dans un contexte de grande volatilité sur le marché obligataire. « Ces discussions font partie des attributions habituelles des ?primary dealers? aussi bien auprès des États que des banques centrales », explique Raoul Salomon, responsable marchés de taux chez Barclays Capital. Le taux à 10 ans jusqu'à 2,72 %Évoluant en sens inverse des prix, le taux des titres d'État américains à 10 ans baissait en fin d'après-midi de 5 points de base, à 2,67 %. Alors que le taux à 10 ans stationnait encore aux alentours de 2,80 % à la mi-septembre, les anticipations d'une annonce le 3 novembre prochain de 500 à 2.000 milliards de dollars d'achats de titres par la Fed dans le cadre de son « QE2 » l'avait fait chuter brutalement jusqu'à 2,33 % le 8 octobre. Le mouvement s'était ensuite inversé dans le sillage de statistiques américaines meilleures qu'attendu. Ce rebond des taux s'était accéléré en début de semaine, propulsant le taux à 10 ans jusqu'à 2,72 % ce mercredi, alors que le « Wall Street Journal » écrivait que la Fed pourrait opter pour un programme s'échelonnant sur cinq à six mois à raison de quelque 100 milliards de dollars par mois.Sans présager de l'annonce qui sera faite la semaine prochaine, la fourchette de 0 à 1.000 milliards a donc relancé les anticipations des intervenants, et la plus forte détente est intervenue sur l'échéance à 7 ans avec un repli de 7 points, à 1,96 %.Selon la plupart des stratégistes, c'est en effet sur la partie intermédiaire de la courbe des taux que devrait porter l'effort de l'institution, à l'image du programme de réinvestissement du portefeuille de titres hypothécaires de la Fed en bons du Trésor, décidé le 10 août dernier. Destiné à se focaliser sur les titres de maturité de 2 à 10 ans, il a pour l'instant totalisé 62,3 milliards de dollars, dont 1,66 milliard de titres à échéance 2012 et 2013 acquis ce jeudi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.