Pernod-Ricard à la fête

 |   |  210  mots
Cascade de bonnes nouvelles pour le propriétaire de Chivas et Absolut ! Au troisième trimestre de son exercice décalé, les ventes de Pernod-Ricard ont progressé de 14 %, à 1,5 milliard d'euros, quand les analystes misaient sur 1,4 milliard. Du coup, le numéro deux mondial des spiritueux relève son objectif de résultat opérationnel courant pour l'exercice 2009-2010. « De 1 % à 3 % », il passe à « autour de 3 % ». « Le quatrième trimestre devrait être une continuation du troisième », estime le directeur général, Pierre Pringuet, qui se réjouit notamment de la reprise de ventes en Russie et aux États-Unis. « Le premium, à plus de 16 dollars la bouteille, repart outre-Atlantique », confiait-t-il récemment à « La Tribune ». Même si la forte concurrence sur ce marché a contraint le groupe a replacer le prix d'Absolut à environ 18 dollars la bouteille, après avoir tenté une hausse vers les 20 dollars. Sinon, l'essentiel de la croissance vient des pays émergents, qui, de 35 % des ventes aujourd'hui, devraient représenter la moitié du chiffre d'affaires dans les cinq à sept ans. La croissance ce trimestre a, par exemple, été de 29 % en Inde, 15 % en Chine et 75 % au Vietnam. Mais un gros travail d'acculturation reste à fournir pour convertir les Chinois, gros consommateurs de Baijiu (alcool de riz), à la vodka et au champagne. S. L.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :