L'heure de vérité

fpL'Olympien Mamadou Niang, canonnier le plus prolifique de l'Hexagone cette saison, avec 15 buts inscrits. D'un côté, la meilleure défense du championnat avec 26 buts encaissés en trente-cinq journées. De l'autre, le canonnier le plus prolifique de l'Hexagone, Mamadou Niang (15 buts) et le principal pourvoyeur de caviar cette saison, Lucho Gonzalez (11 passes décisives). à gauche, une équipe invaincue depuis onze matchs en L1. A droite, une formation qui collectionne les succès, huit consécutifs toutes compétitions confondues depuis le 21 mars.A l'heure de la pesée, l'Auxerre-Marseille de ce vendredi soir (21h) a tout d'une finale. « Mais à la fin d'une finale, il y a un trophée, rappelle Didier Deschamps. Là, il n'y en aura pas. Ce match ne sera pas décisif. Quoi qu'il arrive vendredi, on sera encore devant au classement. »Une défaite n'hypothéquerait pas totalement les chances de l'OM dans l'attribution du titre. Les Olympiens auraient encore leur destin entre leurs mains. En revanche, une victoire leur assurerait huit points d'avance sur l'AJA à trois journées de la fin. Un avantage définitif ? « Je ne pense pas, estime Deschamps. Et puis, le virtuel ou la Playstation, ce n'est plus de mon âge. » L'OM ne veut pas se laisser bercer par l'euphorie qui l'entoure ces dernières semaines. Ni se laisser endormir par la prudence de son adversaire bourguignon et de son entraîneur, Jean Fernandez, qui ne cesse de clamer que « l'OM sera champion. » « Peut-être qu'ils ne vont pas jouer aussi, ironise Deschamps. Les Auxerrois ont de l'ambition. Ils ne vont pas se priver de nous battre car ils ont de bonnes possibilités de jouer au moins la Ligue des champions la saison prochaine. »« un grand pas vers le titre »Le camp marseillais n'a pas oublié qu'au match aller, l'AJA l'avait dominé au Vélodrome (0-2). « Ce sera très engagé, physique, pressent Mathieu Valbuena. Et on sait qu'Auxerre aime jouer en contre. C'est une équipe qui est régulière et très efficace devant avec Jelen et Niculae. Il ne faudra pas faire n'importe quoi. » Emoussé à l'issue de sa victoire contre Saint-Etienne (1-0) dimanche dernier, l'OM a pu recharger ses batteries. Didier Deschamps devrait reconduire le même onze que celui aligné contre les Verts. Son objectif ? « Faire un grand pas vers le titre », avance Valbuena. L'historique des précédents AJA-OM ne donne, avec neuf victoires, huit matches nuls et six défaites en faveur des Bourguignons, qu'un léger avantage aux hommes de Jean Fernandez. Clin d'oeil du destin, les Olympiens n'avaient pas perdu à Auxerre (1-1), l'année de leur dernier titre de champion, en 1992. Ce vendredi, Deschamps et sa bande devront s'en rappeler. n

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.