Le casse-tête de la masse salariale

L'autonomie a mis en évidence des inégalités en matière de masse salariale. Alors qu'elle s'équilibrait au niveau national, elle est maintenant gérée par chaque université. Or celles qui ont une pyramide des âges défavorable (quand la moyenne d'âge est jeune, les progressions de carrières sont nombreuses, donc la masse salariale augmente) voient leur budget impacté (lire « La Tribune » du 22 décembre 2010). « Les présidents d'université avaient conscience qu'il y aurait quelques difficultés », note Bruno Gérard, associé chez Ernst & Young. En haut lieu, on estime que le ministère de l'Enseignement supérieur doit se doter d'indicateurs par établissement et prendre le problème à bras le corps. Le ministère, confiant, estime que ce problème « va se lisser avec le temps ».

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.