En face de la pléthore de portails dédiés à la mode féminine...

 |   |  384  mots
Sur quels critères choisir sa chemise ? Peut-on associer costume et baskets ? Pourquoi faut-il être pieds nus dans ses mocassins ? Autant de questions qui préoccupent l'homme moderne, urbain, soucieux de son style et familier de l'achat sur Internet. C'est de ce constat qu'est parti Maxime Brunet, fondateur de Modissimo.fr. Son site, fondé en septembre 2007, contient des news sur l'univers de la mode masculine mais foisonne aussi de conseils, dispensés par des personnalités en vue, pour être élégant. Il propose en outre le décryptage de styles « shootés » dans la rue sur le modèle de Thesartorialist.com ? l'absolue référence en la matière. Maxime Brunet reconnaît marcher dans les traces de ses aînés : Materialiste.com, Redingote.fr ou encore Menstyle.fr, du groupe Condé Nast (l'éditeur du magazine « Vogue »). Car, si les blogs pullulent sur le sujet ? citons au passage l'excellent Uberparisians.com, qui traite de l'actualité « lifestyle » de manière décalée et hilarante, ou encore l'adresse 00o00.blogspot.com sur laquelle le Londonien Joseph Wong publie des photographies de lui dans la cabine d'essayage de ses créateurs préférés. Le défi consiste à devenir un site de référence sans pour autant disposer de vitrine, d'adresse physique. Les magasins Kitsuné ou Colette à Paris cumulent les deux avec brio. SélectionLe site Studiohomme.com, qui s'est lancé dans l'aventure en février dernier, ouvre lui les portes de son showroom parisien sur demande. Inspiré du modèle de Net-a-porter.com, il met en ligne les portraits et les interviews de designers, des séries de photos de mode, ainsi qu'une sélection pointue de vêtements et d'accessoires. Soucieux de mettre en valeur les créations de jeunes designers, le site propose par exemple les doudounes d'Alexis Mabille pour Pyrenex ou la première collection de blousons en cuir de Barnabé Hardy, l'ancien styliste homme de Balenciaga. Ses fondateurs, Arnaud Vanraet et Sébastien Roubaud, disent privilégier les produits qui ont une identité, une histoire. Ainsi on retrouve chez eux les lunettes Moscot et les mocassins Dafs, les casques Ruby ou les cravates Flouzen. Autant d'exclusivités qui attirent les visiteurs tant de France que des États-Unis. Charles FaugeronL'élégance masculine sur le We

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :