Le patron d'EDF, Henri Proglio, mis au pilori

 |   |  353  mots
Le PDG d\'EDF serait dans la ligne de mire de l\'Etat, premier actionnaire du groupe. Selon des sources du gouvernement, Mr Proglio, 63 ans, pourrait être débarqué après les résultats annuels, fin février ou début mars. Il serait alors remplacé par le patron de la SNCF, Guillaume Pépy. Ce jeu de chaises musicales est la conséquence d\'une possible maldonne lors de négociations avec le groupe nucléaire chinois CGNPC. L\'Etat (qui vient de donner son accord tacique pour signer un accord avec la Chine) n\'a pas apprécié que le patron d\'EDF soit prêt à transférer le savoir-faire nucléaire français pour conclure un deal \"avorté\" avec les chinois. Matignon a donc annoncé jeudi qu\'une mission avait été lancée pour tenter d\'éclaircir les relations entre l\'industrie nucléaire française et les partenaires étrangers. Une mission qui a son importance quand on sait que près de la moitié du chiffre d\'affaires d\'Electricité de France est réalisée à l\'étranger. Le point d\'orgue de cette mission sera d\'étudier les conditions de l\'accord avorté entre EDF et le groupe nucléaire chinois CGNPC. Brader des secrets industriels avec la Chine n\'est toutefois pas le principal reproche du gouvernement. C\'est surtout la santé financière d\'EDF qui inquiète l\'état, propriétaire à 84,4%. L\'action qui était encore à 26 euros en juin 2011 (après une introduction en bourse à 32 euros) plafonne aujourd\'hui à 13,9 euros. Une baisse due certes à la catastrophe de Fukushima et au rôle joué par les politiques mais aussi à une apparente mauvaise gestion. Le chantier du réacteur nucléaire EPR à Flamanvill a eu un dérapage budgétaire de 2 milliards d\'euros et la facture de l\'EPR de Finlande a eu un dépassement de 3,7 milliards. Homme traqué, Mr Proglio n\'entend pas baisser les bras. \"...Il ne faut pas sous-estimer Henri Proglio, explique la source du gouvernement à l\'AFP. Il a une capacité de résistance incroyable\". (Source : AFP) 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :