PODCAST - « Il ne faut pas avoir peur de recruter des talents attirés par le projet et l'équipe », Adrien Ledoux (Jobteaser)

ÉPISODE 33. Convaincu que chacun d'entre nous a un potentiel, des talents trop souvent cachés, et que ces talents peuvent et doivent se révéler au bon poste dans la bonne entreprise, Adrien Ledoux a cofondé avec Nicolas Lombard la plateforme Jobteaser. La startup compte aujourd'hui 700 universités et écoles partenaires en Europe. Pourtant, les premiers contrats tombent avec seulement quelques slides à présenter. Une belle histoire pour ce passionné de cinéma qui compte parmi ses talents celui de l'écriture de scénarios. Un nouvel épisode de « 40 nuances de Next » par Olivier Mathiot et Thomas Benzazon en partenariat avec La Tribune (*).

2 mn

(Crédits : DR)

« 40 nuances de Next » est un podcast conçu pendant le confinement par Olivier Mathiot, le président de The Camp, un campus dédié aux nouvelles technologies basé à Aix-en-Provence et Thomas Benzazon, multi-entrepreneur, en partenariat avec La Tribune, Maddyness, l'association France Digitale et la French Tech, le label créé par le ministère de l'Économie.

Pour rappel, le Next 40 est une initiative lancée par Bercy à l'automne 2019. Il regroupe les 40 plus grosses startups françaises, déterminé sur la base de critères économiques (montant des levées de fonds, chiffres d'affaires, taux de croissance annuelle) porté par le Secrétaire d'Etat au Numérique Cédric Ô. Il est une référence explicite au CAC 40, les 40 plus grosses capitalisations boursières françaises. Ce Next 40 sera-t-il le prochain CAC 40 ? Ou bien est-il encore un CAC 40 en devenir ? Car la question du monde d'après se pose désormais.

Dans chaque épisode, un ou une entrepreneur du Next 40 (sélection 2019).

Première partie

Seconde partie

Lire aussi : A quoi sert le French Tech 120 et qui sont les startups sélectionnées ?

Olivier Mathiot et Thomas Benzazon (*)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 21/11/2021 à 7:09
Signaler
Pour les DRH d'aujourd'hui, ce ne sont pas les talents qui compte, mais la personnalité du candidat. Il faut savoir courber l'échine et se faire oublier. Ce qui compte avant tout, c'est que l'employé coute le moins cher possible, indépendamment de ce...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.