Ford Mustang Cabriolet : le rêve américain au sens le plus radical

 |   |  646  mots
La Ford Mustang un hymne à la liberté et à la rébellion.
La Ford Mustang un hymne à la liberté et à la rébellion. (Crédits : Ford)
C'est la première fois que la voiture mythique maintes fois mise en scène au cinéma est lancée en Europe. La Ford Mustang est aussi rustique que remplie de testostérone. Pour de vrais amateurs de culture automobile sans compromis...

Le seul fait de prononcer son nom produit comme un frisson... Votre interlocuteur en bégaie presque, les yeux grands ouverts. La plupart du temps, il n'a aucune idée de ce à quoi elle ressemble... Mais son nom, Ford Mustang, a une résonance tellement forte qu'elle suffit à susciter l'émoi. Elle décoiffe la conversation par sa seule prononciation. Tentez le même exercice avec la Ford C-Max ou l'EcoSport... Assurément, l'effet ne sera pas le même...

Sauvage et intrépide, la mise en scène hollywoodienne !

C'est que la Ford Mustang n'est pas une voiture comme les autres... C'est la voiture du rêve américain, sauvage et intrépide, largement mise en scène par Hollywood dans des James Bond ou dans Je suis une légende. Peu de modèles dans le monde peuvent se targuer de revêtir à ce point le statut de mythe. Et pourtant, la voici commercialisée en France pour la première fois en cinquante ans d'existence, ici dans sa version décapotable, aussi brute de décoffrage dans son design que dans ses prestations de conduite.

Viril et agressif

Sa carrosserie rigide et très horizontale est un véritable hymne à la voiture yankee. Sa personnalité hors du commun transpire dans ses lignes. La virilité de la calandre avant avec ce capot musclé s'accorde avec l'esprit agressif de la silhouette de cette voiture résolument charismatique. Le moindre détail contribue à accentuer cette philosophie : le cheval au galop accroché à la calandre avant, la signature lumineuse très marquée. Ford a parfaitement respecté l'esprit de la Mustang, cette voiture assoiffée d'aventure et de liberté, rebelle et sauvage.

Ford Mustang

Mais dans ce culte du mythe, Ford ne pouvait pas verser dans le modernisme et son cortège de standards automobiles. La marque américaine a délibérément conçu une voiture aussi rudimentaire à l'extérieur qu'à l'intérieur. Ne cherchez pas les assistants de conduite, sauf éventuellement le régulateur de vitesse... L'intérieur est basique. Ultime concession, la présence d'un écran GPS, un incontournable quasi rédhibitoire y compris pour les plus puristes. L'Européen qui aime pousser leur voiture dans les retranchements de ses rapports ne trouvera néanmoins que sa version automatique, finalement assez conforme à la culture automobile américaine. Il pourra se consoler avec les palettes en mode manuel, mais il grommellera « oui, mais ce n'est pas pareil ».

Dans cette version décapotable, nous avons eu la chance d'essayer la Mustang dans les meilleures conditions. Une véritable carte postale, une invitation à l'évasion. Là encore, il faudra desserrer manuellement une manette pour arrimer le capot au pare-brise... Comme dans le temps...

Conduite nerveuse

L'agrément de conduite s'inscrit également dans cet esprit un peu rustique. Nerveuse, la Mustang est également très capricieuse... Elle est aussi dynamique que sportive, mais sa tenue de route est incertaine. Sa puissance alimentée par le moteur EcoBoost 2,3l (314 chevaux) est également à apprivoiser car la tentation est grande de faire monter l'aiguille du cadran de vitesse. Les suspensions ne sont pas là pour assurer un confort optimal de voiture premium, mais pour donner un maximum d'émotions dans le cadre d'une conduite dynamique.

Ford Mustang

La Ford Mustang sublime avec brio le mythe qu'elle entend perpétuer. Si personne ne conteste ce statut, elle reste néanmoins extrêmement clivante. Certains retiendront son côté rustique, quand d'autres y verront la quintessence même de l'automobile dans son aspect le plus pur et le plus radical. Et c'est tant mieux car la Ford Mustang n'a pas vocation à être vendue en masse (son prix est là pour le rappeler, 39.000 euros), ni de devenir un standard du secteur. Dans un secteur embouteillé par des modèles très standardisés, la Mustang prouve qu'il est encore possible de proposer des voitures avec une vraie personnalité.

Ford Mustang

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/08/2017 à 16:33 :
La «vrai» mustang ,c'est la GT avec le V8....
autrement on a le moteur d'une ford Focus ..!
a écrit le 29/08/2017 à 15:43 :
Wow, juste 2 ans de retard sur une voiture sortie en Europe en 2015, et en plus la version testee n'est meme pas le V8 ? Ca manque de serieux tout ca :)
a écrit le 27/08/2017 à 16:48 :
C'est quand mème autre chose que les caisses a savon-coupés Mercedes !!!
a écrit le 26/08/2017 à 12:29 :
L'article dit :
Elle est aussi dynamique que sportive, mais sa tenue de route est incertaine.

Le prix n'est pas dit , mais je suis sur que pour une voiture de 314 chevaux on peut trouver mieux .
Si dans le " marketing " on dit tenue de route incertaine ... Cela signifie : aucune tenue de route !!!

Dommage le design change des austères allemandes ...
Réponse de le 26/08/2017 à 14:20 :
39 000 euros, c'est précisé. Mais effectivement, à ce prix-là on doit trouver quelque chose qui ressemble moins à un engin de labour (donc poids/puissance meilleur), et stable.
Réponse de le 26/08/2017 à 19:02 :
Oui, une Renault Talisman GT par exemple.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :