Mercedes EQC : le meilleur de l'électromobilité et de l'autonomie à prix mirobolant

 |  | 609 mots
Lecture 4 min.
Cet imposant SUV ne ressemble à aucun autre modèle Mercedes mais ne verse pas pour autant dans la rupture franche de style.
Cet imposant SUV ne ressemble à aucun autre modèle Mercedes mais ne verse pas pour autant dans la rupture franche de style. (Crédits : Daimler AG)
SERIE SPECIALE ELECTRIQUE - Ce grand SUV signé Mercedes rassemble tout ce que la technologie offre de mieux aujourd'hui en matière d'électromobilité avec une autonomie d'environ 400 kilomètres, mais également en matière d'assistance de conduite, dont le système est l'un des meilleurs du marché. L'EQC vise surtout à marquer de manière fracassante l'entrée de la marque premium allemande dans le segment des voitures 100% électrique.

Série spéciale électrique, épisode trois

-------

C'est Mercedes qui a dégainé le premier! Avec l'EQC, la marque allemande a lancé la première voiture 100% électrique premium allemande de l'après dieselgate. Ce scandale avait obligé les gardiens du temple du moteur thermique (BMW, Audi et Mercedes) à changer totalement de braquet sur cette technologie jusqu'ici boudée en promettant une gamme dédiée. Avec l'EQC dévoilé en septembre 2018, Mercedes a devancé de quelques mois seulement Audi avec son E-Tron, et a pu se positionner sur l'électromobilité avec succès. Un succès qui relève...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/10/2020 à 9:02 :
Pourquoi payer si cher un tank qui peut a peine faire 400 bornes ?
Un Kona version aout 2020 propose a minima 980 km voire davantage pour peu que l'on soit raisonnable avec l'accelerateur pour 40,000 euros toutes options.
La qualite allemande est un mythe, depuis que l'Asie fabrique elle aussi des autos.
a écrit le 03/10/2020 à 10:31 :
Heureusement que la taxe à la masse des véhicules est reportée sine Die parce que le malus écolo plus plus la masse De cet imposant camion en font juste une vitrine technologique pour les chinois.
a écrit le 03/10/2020 à 10:13 :
..A 80 000 € la bagnole, tout un chacun pourra s'offrir ce tank de l'electromobilite... Quel intérêt d'un engin pareil (à part l'ego de certains)? Aucun. La mobilité électrique n'a d' intérêt que pour les voitures urbaines, compactes, légères, pas chères.
L'avenir? Le vélo, voire le tri ou quadricycle électrique.
a écrit le 03/10/2020 à 9:35 :
Les gens l'achèteront parce que ne ressemble à rien, parce que si on ne peut pas dire qu'elle est belle, loin de là, on ne peut pas dire qu’elle est laide non plus, elle est austère, banale, médiocre, les goûts imposés par les médias de masse au final.

Les bagnoles allemandes ne sont pas synonymes de mauvais goût mais de bien pire, d'absence de goût, de personnalité, de vie, d'intérêt. Leurs designers ne doivent jamais boire d'eau afin de ne jamais se mouiller.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :