"Un écrivain n'est jamais neutre" Alaa el Aswany

La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, entretien avec l'écrivain égyptien Alla el Aswary?
Alaa el Aswany, l’écrivain égyptien, l’un des plus lus du monde arabe. / DR
Alaa el Aswany, l’écrivain égyptien, l’un des plus lus du monde arabe. / DR (Crédits : Reuters)

"Un écrivain n'est jamais neutre, et il est toujours plus qu'un écrivain. Il est aussi un citoyen avec une responsabilité envers la société dans laquelle il vit".

Une responsabilité qui a fait du romancier égyptien, Alaa El Aswany, l'une des figures de proue de la révolution de la place Tahrir. Celui qui revendiquait en 2011 la démission du président Hosni Moubarak craint aujourd'hui le retour d'un État policier et encourage la jeunesse de son pays à rester mobilisée.

Rencontre avec un "indécrottable optimiste" qui nous éclaire, via son dernier roman au cœur du régime Farouk des années 40, sur les enjeux actuels au Caire.

28 minutes

L'EXPRESSO
Par Thibaut Nolte

INTERVIEW

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook

X

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 16/02/2014 à 9:49
Signaler
Un VRAI écrivain , un qui EN A , n'est jamais neutre. Giono , Alaa El Aswany...Camus... Quand aux autres , les écrivaillons de plateaux télé , ils attendent , vainement... Qu'il leur pousse une paire.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.