Paris-Washington : il faut sauver le soldat BNP Paribas !

 |   |  67  mots
DR
La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, Paris-Washington, il faut sauver le soldat BNP Paribas.

La BNP Paribas est menacée par les Etats-Unis d'une amende de 10 milliards de dollars. C'est l'histoire, que nous conte, cette semaine, Claude Askolovitch.

À l'origine du scandale, BNP Paribas qui a contourné l'embargo américain qui pesait sur Cuba, le Soudan et l'Iran, en effectuant ses opérations en dollars.

28 minutes

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/06/2014 à 14:11 :
Je suis en cour de lecture d'un HS de courrier internationale. On y trouve des "rédac" de 'lycéenne" allemande en 1915. Le fond des diatribes est le même que ceux de la plupart des commentaires (remplacé USA et Angleterre). Depuis l'inquisition, faut-il vraiment penser qu'il y a un patrimoine totalitaire indélébile dans l'espace continentale européen ? Au point de ne pas pouvoir imaginer qu'un état puisse ne pas être à son image et puisse avoir par exemple une justice indépendante (un président du FMI pourrait en témoigner) ! Et bien je le crois. Et très clairement, nos politiciens et intellectuels, depuis la chute du mur et la fin des régimes baasistes, n'ont plus rien à vendre à la populace, et ressortent les vieilles soupes réac. Et ça marche, ça court, ça s'excite...
a écrit le 09/06/2014 à 18:32 :
Les USA sont devenus un pays voyou.Il faut tous se liguer contre.
a écrit le 09/06/2014 à 9:09 :
la banque oui les dirigeants non et en plus c'est a eu de payer leur faute
de retenir sur leur richesse personnel les pertes occasionner
a écrit le 07/06/2014 à 18:06 :
Chacun est dans son rôle. bien entendu Obama ne peut pas dire que la Département de la Justice est dépendant de ses avis : il laisse planer le mythe de la justice indépendante, c'est normal. Par contre tout le monde sait que ce n'est pas le cas. les américains ont cette particularité juridique qui fait que la loi qui s'applique est la dernière en date et non celle ayant cours au moment des faits. Le Président peut demander au Congrès de voter une mesure qui détermine que le dollar est neutre et doit être compensé comme tel sans avoir à examiner ce à quoi il a bien put servir. Le Juge serait alors tenu d'en tenir compte et pourrait prendre une mesure d'abandon comme l'engagement de la BNP de ne pas poursuivre les USA. Les autres dossiers de banque sur le même sujet seraient refermés. Mais il est certain que face à cette attaque américaine des dispositions seront pris désormais. La question des accords de commerce aborderont la question de l'évaluation des sanctions, celle de la compensation monétaire et la la fixation de la capacité des tribunaux. La page du siècle précédant, de manière symbolique, se tourne.
a écrit le 07/06/2014 à 14:59 :
La démonstration que "l'Euro" est une monnaie qui n'a pas concurrencé le "Dollar".
Nous ne sommes pas fichu d'imposer notre monnaie comme devise dans les échanges internationaux. Pour quelles raisons achetons nous et vendons nous en dollar et non pas en euro ?
a écrit le 07/06/2014 à 12:32 :
et qui c'est qui va encore trinquer par répercussion ?
a écrit le 07/06/2014 à 12:15 :
quesque c'est que ce gloubi-boulga .
les dollars que l'ont a dans la poche appartienne il toujours a l'oncle sam..
le dollars a remplacer l'ors voila tout.
a écrit le 07/06/2014 à 10:00 :
Il faut IMMEDIATEMENT que la justice francaise attaque Les banques americaines pour avoir PROVOQUE a travers les subprimes et leur titrisation, la crise mondiale qui a appauvrie le monde . Il faut attaquer Goldman sachs pour faux en ecriture pour avoir dissimuler les comptes de la grece afin qu'elle rentre dans l'euro ....etc...etc
ARRETONS de nous coucher devant l'empire americain , qui montre la, son plus laid visage, en opposition au D-day .
Réponse de le 07/06/2014 à 12:43 :
eh! oui, hélas, chacun a une double face....
Réponse de le 07/06/2014 à 14:03 :
je pense que si la france renonce a livrer les bateaux à la russie, l'amende va se volatiliser comme par magie...
et oui en effet, arrêtons de nous coucher.
a écrit le 07/06/2014 à 9:59 :
Quand un automobiliste étranger ( hors EU) se fait chopper su l'autoroute à 200km /h, on lui fait payer une très grosse amende je crois, non? BNP s'est fait chopper sur la Highway US à trader avec des dollars avec des pays sous embargo US donc, il est normal que cette banque paie l'amende. On peut se demander si cette amende est disproportionné ou pas.... mais il est clair que BNP pensait, pas vu pas pris...hélas. Que les responsables paient ( démissions?) et que les dirigeants négocient l'amende car si les américains venaient à interdire à la banque de tarder des USD....c'est la fin de la banque non?
Réponse de le 07/06/2014 à 14:07 :
Tiens euroféderal, vous connaissez tous les lobbystes américains qui travaillent à Bruxelles et qui nous font des lois sur mesures dans notre interêt, ou pas?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :