Budget : la France est-elle condamnée à s’endetter toujours plus ?

[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la France est-elle condamnée à s’endetter ?

2 mn

(Crédits : reuters.com)

Une reprise de la croissance ? Mieux vaut ne pas trop compté dessus. Une réduction du déficit à 3% ? Ce serait pour 2017 au plus tôt.

Les annonces faites hier par le ministre de l'Economie Michel Sapin sur le budget 2015 et les prévisions de croissance n'ont plu ni aux Français ni aux autres chefs d'Etat européens.

Comment la France va-t-elle parvenir à tenir ses engagements européens ?

28 minutes

MISE AU POINT
Par Sandrine Lecalvez

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine Deporet

La lutte contre l'inflation
Ah, les Trente Glorieuses ! Les Français s'étaient habitués à une croissance soutenue et un Etat-providence fort. Dans les années 1970, pourtant, tout s'écroule. L'inflation grimpe. Tous les gouvernements échouent à réduire la dette publique. Retour sur ces années qui ont profondément changé l'économie française.

VU D'AILLEURS
Par Juan Gomez

Portugal : la justice stoppe la cure d'austérité
Durement touché par la crise de 2010, le Portugal a reçu de la Troïka une aide financière de 78 milliards d'euros en échange d'importants sacrifices sociaux et économiques. Mais le gouvernement vient de subir un revers : la Cour constitutionnelle a rejeté certaines coupes dans les retraites prévues pour 2015. Une première dans un pays de l'eurogroupe.

DEBAT
Pour en débattre, Thomas Hanke, correspondant à Paris du quotidien économique allemand « Handelsblatt », Nicolas Barré, directeur de la rédaction des « Echos » et Pierre-Alain Muet, économiste, Vice-Président de la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale.

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur
 Twitter @28minutes et sur Facebook

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 71
à écrit le 15/09/2014 à 9:13
Signaler
Pour faire des économies, il faut taper dans le dur : Réduction massive des agents publics et territoriaux, pour ceux qui reste passage de 32h à 39h, fermeture des administrations publiques sans utilités ou en doublons, privatisation de l'éducation n...

le 15/09/2014 à 10:52
Signaler
Que va devenir le PS s'il mécontente ses derniers électeurs ? Il lui faut encore un peu d'argent pour acheter leurs voix !

à écrit le 15/09/2014 à 6:49
Signaler
100 milliards de niches fiscales, les journalistes les paysans les hommes politiques ont des avantages, les juges sont pour les puissants. C'est une oligarchie qui s'est mis en place sous hollande .moi j'ai voté pour ce triste personnage et je m'en m...

à écrit le 14/09/2014 à 23:42
Signaler
"Mieux vaut ne pas trop compté dessus."

à écrit le 14/09/2014 à 22:31
Signaler
Pour le budget parlerons-nous du féodalisme d'Etat: salaire fleuriste =1/2 salaire tabac. bac+6 huissier à 1400 brut = tenant de station service à 3100 net... Donc station service c'est bac plus combien?

à écrit le 14/09/2014 à 22:27
Signaler
Question de budget, pâtissier ça gagne deux fois le salaire d'un soldat, quel est le prix de la vie en France?

à écrit le 14/09/2014 à 17:23
Signaler
La france est corrompue par les menteurs, les profiteurs, les assistés. Juges, journalistes, syndicalistes, artistes, fonctionnaires, intellectuels...des légions de fauteurs de trouble gauchistes qui nous ruinent depuis le départ de Pompidou... La fr...

le 15/09/2014 à 2:00
Signaler
Bon résumé sur les causes profondes de la décadence de ce pays. Pour faire un super résumé: la gauche détruit la civilisation.

à écrit le 14/09/2014 à 15:20
Signaler
Plus on taxe et plus le déficit augmente car on ne réforme pas et on ne réformera pas avant la faillite. Ce pays est prisonnier de son système qui le détruit. Qu'on en finisse....

à écrit le 14/09/2014 à 14:00
Signaler
"pas trop compté dessus" Essayez au moins de vous faire relire... Sinon, oui. Tous les pays de la planète sont condamnés à s'endetter de plus en plus. N'oublions pas que nous sommes passé en mode féodalité de l'argent.

à écrit le 14/09/2014 à 13:18
Signaler
depuis 2008, sarkoholland n'arrêtent pas d'augmenter les impôt, au moins 150 milliards, ou est passé cet argent, les deficit continu, et la dette est exponentielle. ou passe notre argent ? il passe ou notre argent. en plus de politique qui s'accorde...

le 14/09/2014 à 13:52
Signaler
Où passe notre argent ? Dans la poche des banquiers, politiques et autres détenteurs de privilèges que nos ancêtres avaient abolis...

à écrit le 14/09/2014 à 11:59
Signaler
Comme par hasard, dès qu'on a commencé à emprunter à des banques privées plutôt qu'à la Banque de France, la dette a explosé et on ne peut plus sortir de la spirale... comme c'est étrange...

le 14/09/2014 à 13:04
Signaler
Si ça un rapport au faite que toutes les entreprises du pays pour chaque transaction qui sorte de leurs comptes 0.05 % est prélever par les banques hors frais de gestion . une petite somme d'environ sur PIB 99000000000 .Il est de combien le déficit ?

à écrit le 14/09/2014 à 10:43
Signaler
Ni l'Euro ni les Allemands ni aucun autre facteur exterieur n'est responsable de notre deficit, c'est nous-memes. Nous qui a avons grogne contre les gouvernement un tout petit peu reformateurs qui ont instaure quelques timides reformes (retraite a 40...

le 14/09/2014 à 12:03
Signaler
C'est bien, vous avez parfaitement intégré le discours auto-flagellateur que nos élites veulent que nous tenions. C'est de notre faute, nous sommes les méchants, il faut renoncer à tous les acquis sociaux et travailler à en crever. Pendant ce temps l...

le 14/09/2014 à 12:08
Signaler
En fait, vous êtes contre les progrès réalisés et désirés par nos prédécesseurs pour l'ensemble de la société et pour tout ce qui peut engraisser des intérêts particuliers!

le 14/09/2014 à 19:22
Signaler
C'est bien messieur, continuez a vous regarder le nombril. Je rappele que depuis 30 ans, RMI/RSA, ASS, APL, chomdu, prime de noel, prime de vacance, prime de rentree et toute la panoplie d'assistanat ont ete obtenus a credit car aucun budget ne fut a...

le 15/09/2014 à 7:57
Signaler
C'est depuis que l'on a abandonné notre monnaie nationale pour l'euro que correspond la situation que vous décrivez! Et le manque de souveraineté dans les décisions nous y plonge!

à écrit le 14/09/2014 à 8:50
Signaler
Cela fait 40 ans que l'UMP et le PS et ses alliés nous endettent. On ne s'en sortait pas déjà avant l'euro, ce n'est pas cette monnaie trop forte pour nous qui va nous aider désormais. Donc si on ne sort pas de l'euro pour relancer notre compétitivit...

à écrit le 13/09/2014 à 23:59
Signaler
Pour le budget, prenez garde gauche, prenez garde à droite!

à écrit le 13/09/2014 à 23:28
Signaler
Pour le budget, si on croit les sondages, on n'est pas encore dans l'halieuthique avec hameçon et avec une mouche, le tout en clair... thermidor on adore! Fermez la porte aux nuées!

à écrit le 13/09/2014 à 23:07
Signaler
Si l'UMP n'avait pas perdu 900 milliards entre 2003 et 2012, on en serait pas la !

le 13/09/2014 à 23:26
Signaler
et si miteran avait fait le travail aussi

le 14/09/2014 à 10:37
Signaler
Sans parler de ce que va nous laisser l' actuel

à écrit le 13/09/2014 à 22:51
Signaler
Il pourrait etre un bon pancho villa, dans le bon sens! Pour le budget, on voit ça en élections... les jeunes cadres sont moins bien traités qu'avant!

à écrit le 13/09/2014 à 22:45
Signaler
Pour le déficit, pensez-vous qu'il y aura intervention du FMI?

à écrit le 13/09/2014 à 22:17
Signaler
là ce n'est que la mauvaise gouvernence du Président de la RépubliquE ET SEULEMENT LUI !

à écrit le 13/09/2014 à 22:15
Signaler
OUI mais il ne s'agit pas uniquement de la crise mais surtout de la mau

à écrit le 13/09/2014 à 21:10
Signaler
Sommes-nous condamnés au déficit? Cela nous conduit aux sondages: 9/10 ne croient pas à une baisse à 3% en 2017, ce qui nous conduit à la question de savoir pourquoi ils ne baissent pas, mais augmentent à 4,4%. Cela nous conduit à la poursuite des im...

le 14/09/2014 à 13:46
Signaler
@david : les niches fiscales sont légales. Ce ne sont pas ceux qui en profitent qu'il faut condamner mais le parlement qui les a fait voter.

à écrit le 13/09/2014 à 19:49
Signaler
Après la période mitterrand, après la période hollande, la preuve est désormais faite que le gauchisme malhonnête est la ruine d'un monde globalisé. Le capitalisme doit s'améliorer, le socialisme doit disparaitre !

le 13/09/2014 à 22:46
Signaler
Les inconvénients de l'un et ceux de l'autre à la fois...

à écrit le 13/09/2014 à 18:33
Signaler
Avec des dirigeants comme "Goudat premier" et ses protégés c'est assez vraisemblable, car ils ne renonceront ni à leur poste, ni à leur chimères idéologiques, ni à leurs prébendes. Donc la dette montera jusqu'à la ruine, car aucune dette ne peut mont...

à écrit le 13/09/2014 à 15:45
Signaler
La dette ne peut qu'augmenter car si les milliers de contrats aidés s'arrêtent, ils feront monter dangereusement la courbe du chômage. Et, il n'y a pas que ça, une grosse baisse des allocations et autres aides conduirait à une pauvreté déjà croissant...

le 13/09/2014 à 15:54
Signaler
il y aurait des milliers de gens dormant dans la rue!

le 13/09/2014 à 17:01
Signaler
Le prix a payer vat etre dur pour le peuple , nous sommes determines a tous mettres en oeuvre pour ramener le pays a flot et a maintenir l'ordre par la force en cas d'emeute du peuple

le 13/09/2014 à 17:37
Signaler
la France sur les pas de l'Espagne pour bientôt ...la on va vraiment savoir ce que crise veut dire !

le 13/09/2014 à 22:32
Signaler
sont sans cesse censurés donc je ne viendrai plus sur ce forum qui eu ses heures de gloire il y a qq années.

à écrit le 13/09/2014 à 15:25
Signaler
La seule solution une dexindexation de toutes les prestations sociales, de l'ensemble du patrimoine des francais , des salaires, un index negatif de 23 % , privatisation de la branche maladie progressive,

à écrit le 13/09/2014 à 14:36
Signaler
vu que aucune reforme de taille étend prise oui la dette augmentera ,cela sa va même s'accélère ,

à écrit le 13/09/2014 à 14:34
Signaler
La problématique de la dette est la résultante de la rigidité du statut de fonctionnaires qui créent des individus invirables , peu productifs et générant de la bureaucratie pénalisant le secteur privé. Il faut donc changer le statut de fonctionnair...

le 13/09/2014 à 14:42
Signaler
+100000

le 14/09/2014 à 9:59
Signaler
100% raison; C'est la seule alternative qu'aucun politique n'aura le courage de prendre qu'après une mini guerre civile qui arrive! Ne la sentez vous pas?

à écrit le 13/09/2014 à 14:21
Signaler
non! la France à largement les moyens de se redresser mais elle faut quel soit gérer comme un bon père de famille .Aujourd'hui ça gestion est faite comme un acheteur compulsif avec une car open bar crédit ,cette carte ne fonctionne que sur un seul co...

à écrit le 13/09/2014 à 12:07
Signaler
BIENTOT Sarkozy annoncera son retour ???? automatiquement Hollande remontra dans les sondages d'opinion et les français le soutiendrons face a celui qui fit les plus plus grands déficits de la 5 république allant jusqu’à prés de 8 % en 2008/2009 et l...

le 13/09/2014 à 12:59
Signaler
Si c'est Sarko ou le Pen, on coule ! et la "roue de secours" du Titanic de Morin n'y changera rien !

le 13/09/2014 à 13:00
Signaler
@le loup vous croyez au père Noël? C'est plutôt Marine qui remontera dans les sondages .Le porcinet est définitivement cuit

le 13/09/2014 à 15:50
Signaler
on est déjà entrain de couler et Mme Lepen n'y est pour rien, je vous signale en passant au où, vous n'auriez pas remarqué qu'elle n'a pas encore été élue et comme elle préconise (avec ses économistes et analystes financiers) une toute autre politiqu...

le 13/09/2014 à 15:58
Signaler
cette fois, c'est bien Marine que les Français choisiront! fi du vote de confiance, les Français en ONT MARRE! plus que MARRE .

le 13/09/2014 à 21:19
Signaler
l'extreme droite n'a jamais remonté la situation économique d'un pays dans toute l'histoire... C'est pas en mettant du porc à la cantine qu'on remontera le pays

le 13/09/2014 à 22:20
Signaler
il est normal que le porc figure au menu scolaire car nous sommes en FRANCE pour l'instant encore !!!!!!

à écrit le 13/09/2014 à 11:41
Signaler
Tant que la France sera dépendante de l'UE pour sa politique intérieure et donc d'une politique aléatoire, la confiance ne pourra pas revenir par manque de stabilité!

le 13/09/2014 à 12:49
Signaler
Au contraire heureusement que la France dépend de l'Union européenne sinon elle aurait déjà déposé le bilan. Ce sont bien les "Nations" qui ont laissé filer leurs dettes, pas l'Union européenne qui n'a cessé de faire des rappel. Tout comme ce sont qu...

le 13/09/2014 à 14:46
Signaler
Non pas les nations ! LA CLASSE POLITIQUE DEMAGOGIQUE ! vote pour moi et tu aura une allocation.! LA CLASSE POLITIQUE DEMAGOGIQUE ! Vote pour moi et tu seras fonctionnaire, salaire a vie .! LA CLASSE POLITIQUE DEMAGOGIQUE ! Vote pour moi et tu aur...

le 14/09/2014 à 7:41
Signaler
Un État ayant se propre monnaie ne peut faire faillite, avec l'euro oui!

à écrit le 13/09/2014 à 10:57
Signaler
la messe s'arrete quand les preteurs comprennent qu'ils ne seront pas rembourses; c'est alors le retour de la planche a billets qui ruine tant les detenteurs de dettes que les citoyens lambda..... et la baguette de pain a 3 milliards de deutsche mark...

à écrit le 13/09/2014 à 10:56
Signaler
Je ne vois pas comment ce parlement, majoritairement constitué de fonctionnaires, pourrait voter des coupes dans le budget de l'état, donc ses effectifs... De même que je ne vois pas comment, il pourrait voter, comme au Royaume Uni, une loi qui obli...

le 13/09/2014 à 18:03
Signaler
Tout a fait d'accord avec vous. Ce ne sont plus les fonctionnaires au service des usagers mais le citoyen contribuable racketé par les fonctionnaires...

à écrit le 13/09/2014 à 10:50
Signaler
quel est le niveau du budget pour le remboursement de la dette? 50 milliards? plus que la défense? plus que l'éducation? Les dettes faites par la génération précédente n'ont peut être pas vraiment aidé. Il faut mieux vivre modestement indépendemment ...

le 13/09/2014 à 11:21
Signaler
@floppy: au lieu de constamment accuser les autres (la génération précédente), dis-nous plutôt ce que tu fais, toi, pour ne pas profiter du système et pourquoi on ne te voit pas manifester contre les intervenions au Mali, en Lybie, etc., qui coûtent ...

le 13/09/2014 à 12:48
Signaler
quitter la sécurité sociale c'est refuser de gonfler la dette que l'on offre à ses enfants petits enfants et ceux à naitre, de génération en génération incapable d'accepter de réduire son train de vie.

le 13/09/2014 à 12:57
Signaler
Les interventions actuelles dont Irak c'est 1,2 milliard d'euros dont près de la moitié est couverte par la dotation pour celà aux Armées. Mais les interventions sont aussi la sauvegarde d'intérêts économiques. Et elles se sont aussi traduites par un...

le 13/09/2014 à 13:42
Signaler
Non, non, on ne rembourse pas la dette... et c'est pour ça qu'elle augmente. Et les impôts sur le revenu ne paient qu'une partie des intérêts de la dette actuelle. Pour rembourser la dette, il faudrait que les comptes de l'état soient en excédent...

le 13/09/2014 à 14:49
Signaler
@incrédule50 on remboursera la dette en vendant le patrimoine historique de la france ! les tableaux du louvres, le chateau de versailles, etc......

le 13/09/2014 à 15:10
Signaler
@Eco: raisonnement idiot ! on ne peut pas vendre des armes aux dictateurs et ensuite se plaindre qu'ils sont dictateurs indéboulonnables parce qu'ils ont les armes qu'on leur a vendu ! L'image de la France, c'est son rayonnement intellectuel, culture...

le 13/09/2014 à 16:01
Signaler
eh! bien on vendra Versailles et tout le reste! ça coûte de toute façon la peau des fesses leurs entretiens! quand on voit des reportages à la télé, où l'on rénove des tableaux, des toitures, des ors, et que d'un autre côté certains Français ne mange...

le 13/09/2014 à 16:04
Signaler
c'est triste à dire, mais cette jeunesse est "malasçsonne, pour s'en prendre aux "vieux " qui coutent cher, derrière leur ordi, c'est tout bon, mais pour refaire un mai 68, il n'y a plus personne, sont bons qu'à couiner, ou à déserter!

à écrit le 13/09/2014 à 10:48
Signaler
L'inflation, les dévaluations et le niveau raisonnable du stock de dettes faisaient qu'on se souciait peu du déficit qui était devenu un mode de gestion normal. Aujourd'hui les recettes sont incertaines et les dépenses certaines...La résorbtion du dé...

le 13/09/2014 à 14:48
Signaler
Vous etes pour la methode allemande ! on peu aussi sortir de l euro et de l europe

le 20/09/2014 à 23:21
Signaler
oui riri vous avez raison

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.