Et si le Covid-19 accélérait le basculement du monde vers l'Asie ?

 |   |  952  mots
(Crédits : Reuters)
LE POLITOSCOPE. En arrière-fond de la gestion sanitaire de la pandémie de la Covid-19, la rivalité entre les Etats-Unis et la Chine s'accentue dans la course au leadership mondial. L'Europe, elle, aura montré son incapacité à parler d'une seule voix.

Comme un parfum de guerre froide : depuis l'émergence du SARS-CoV-2, le virus responsable de la Covid-19, la Chine et les Etats-Unis se livrent une bataille politique et médiatique de grande ampleur, n'hésitant pas à se renvoyer la responsabilité de cette crise sanitaire. Quand le président américain, Donald Trump ne cesse de vitupérer contre ce qu'il appelle « le virus chinois », plusieurs hauts diplomates chinois n'ont pas hésité en retour à accuser les États-Unis d'avoir été à l'origine de la pandémie. Le compte twitter de l'ambassade chinoise en France est même allé jusqu'à expliquer que ce nouveau coronavirus était apparu initialement sur le territoire américain !

Face à de telles théories du complot, le département d'Etat a immédiatement réagi en convoquant l'ambassadeur chinois en poste à Washington. Ces derniers soubresauts montrent à quel point la gestion de cette crise sanitaire est rendue encore plus complexe au niveau international au regard de la situation de guerre commerciale entre les deux plus grandes puissances. L'ancien ministre des Affaires étrangères, Hubert Védrine, juge d'ailleurs dans Le Figaro que « cette crise globale, sans précédent depuis les guerres, révèle ou confirme qu'il n'existe pas encore de réelle communauté internationale ou qu'elle n'est pas préparée à faire face à une pandémie mondiale ».

Une Europe affaiblie

Dans ce contexte international particulièrement troublé, l'Europe apparaît comme particulièrement affaiblie face à cette crise sanitaire. Ne disposant pas de compétences et de pouvoir dans le domaine de la santé, les institutions de l'Union européenne se sont retrouvées particulièrement impuissantes. De leur côté, les Etats membres ont souvent privilégié leurs intérêts nationaux, avant de chercher un minimum de coordination, malgré les appels d'Emmanuel Macron dans ce sens. Nos démocraties pâtissent également du repli sur soi des Etats-Unis, qui ne sont même pas donnés la peine d'informer ses alliés avant d'interdire les vols en provenance de l'Union européenne...

De son côté, essayant de redorer son image internationale, la Chine est actuellement le seul pays à envoyer en masse des masques et des équipes médicales aux Etats qui en font la demande... Au point qu'on parle aujourd'hui dans les médias de « la diplomatie du masque ». Drôle de retournement alors que l'Empire du milieu était l'objet, il y a encore quelques semaines, de nombreuses critiques après avoir tardé à révéler au monde entier l'ampleur de l'épidémie  à Wuhan.

Principale porte d'entrée de la France en Chine

Cela a été peu dit, mais Wuhan est devenue depuis la fin des années 1970 la principale porte d'entrée de la France en Chine. À l'époque, c'est Deng Xiaoping qui suggéra à son homologue Valéry Giscard d'Estaing de concentrer les entreprises françaises dans cette conurbation. Depuis, de nombreux groupes français y ont installé des usines, notamment Renault, PSA, mais aussi Alstom, l'Oréal ou Total. Avant le confinement, Air France assurait des liaisons régulières entre cette ville chinoise de 10 millions d'habitants et Paris. Que l'épidémie ait éclaté à Wuhan aurait dû davantage alerter les pouvoirs publics quant à sa potentielle propagation en France.

Justement, en raison de leur impréparation, les Etats-Unis et l'Europe semblent incapables de gérer la crise de façon moderne, à la sud-coréenne, en recourant massivement aux tests, aux masques et aux nouvelles technologies. Résultat, faute d'alternative, le confinement « à la chinoise » s'impose un peu partout, de l'Italie à la Californie. De fait, l'Asie dans son ensemble - on pourrait aussi évoquer le Japon - donne au reste du monde une leçon magistrale de stratégie et de moyens. Cette Asie qui avait connu le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) en 2003, puis la grippe H1N1 en 2009.

L'enjeu des infrastructures

Et si la Covid-19 accélérait le basculement du monde vers l'Asie ? Cette crise mondiale survient à un moment charnière. Depuis une dizaine d'années, la Chine affirme de plus en plus ses prétentions géopolitiques. C'est la raison pour laquelle cette hyper-puissance en devenir a orienté la Shanghai Coopération Organisation (SCO) - qui avait été crée  initialement pour discuter des questions de sécurité régionale après la chute de l'URSS -  vers les questions d'infrastructures (avec les fameuses « routes de la Soie »), d'énergie, de recherche et de communication. À travers cette organisation, elle a su fédérer autour d'elle la Russie et plusieurs États eurasiatiques, mais également, depuis 2017, l'Inde et le Pakistan.

C'est également dans cette optique d'affirmation que depuis 2018, la Chine souhaite réduire sa dépendance au Dollar. Dans cette entreprise, la deuxième puissance mondiale réduit à bas bruit son portefeuille de bons du Trésor américain, comme la Russie d'ailleurs. Dans sa guerre contre les Etats-Unis, l'Empire du milieu parie ainsi sur ses réserves considérables en or (la Chine en est le premier producteur mondial), et comme si cela ne suffisait pas, la banque populaire de Chine (PBOC) multiplie depuis début 2019 l'acquisition d'or sur le marché international. Selon l'hebdomadaire britannique MoneyWeek, la Chine pourrait en réalité disposer de 14.000 tonnes d'or - un chiffre non officiel -... contre plus 8.000 pour les Etats-Unis.

En attendant de connaître de cette confrontation économique entre les deux plus grandes puissances, il ne faudrait pas oublier que le « modèle chinois » autoritaire n'est pas le seul et l'unique en Asie. Le Japon démocratique a prouvé lui aussi sa capacité de gestion face à l'épidémie. Les milieux financiers commencent d'ailleurs à le reconnaître. Ce 25 mars, à la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a terminé sur une forte hausse de +8,04%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2020 à 20:10 :
L'UE est à l' agonie , ce n'est qu'un ramas d'intérêts contradictoires.
Quand je lis la presse espagnole et ses articles enflammés à l'encontre de l'Allemagne , je me dis que cette dernière est la moins coupable de la bande.Les espagnols voudraient que les banquiers allemands viennent à leur secours et militent pour les eurobonds!
Ils oublient de dire que le coronavirus a été traité de manière exemplaire en Allemagne , alors que les mêmes journaux montrent les infirmières espagnoles avec des imperméables à la place de tenues sanitaires ,et de masques confectionnés à partir de sac en plastique de supermarché...Ces mêmes journaux , de gauche comme de droite , font le silence sur les 100 millions d'euros cachés par le roi d'Espagne à l'étranger.

Il est vrai que ce détournement avéré à été dénoncé par ...les anglais du Telegraph!
Faisons comme ces derniers sortons vite de ce machin abominable qu'est l'UE.
Réponse de le 27/03/2020 à 15:29 :
Quel rapport entre les "faits" que vous évoquez et l'UE?
Vous critiquez des aspects nationaux de membres de l'UE et vous concluez qu'il faut sortir de cette dernière.
a écrit le 26/03/2020 à 18:02 :
Je ne vois pas pourquoi l'UE devrait parler d'une seule voix... L'UE est constituée de plusieurs peuple, tant qu'on ne comprend pas ça ... L'UE offre l'opportunité de parler d'une seule voix mais elle ne nous force pas à le faire. Quant à l'Asie, elle a été beaucoup trop sous-estimée, l'occident a délocalisé sa production en Asie en pensant qu'elle pourrait garder le leadership, c'est un mélange de stupidité et d'arrogance. Même si la stupidité des uns a servi la cupidité des autres qui voulaient de la main d'œuvre toujours moins chère.
a écrit le 26/03/2020 à 17:48 :
Est-ce que l'on vivra mieux sous la domination chinoise que celle américaine. Ce qui est certain c'est que la Chine n'est pas un pays guerrier comme les USA. Ce qui d'ailleurs fait sa faiblesse actuellement, les milliards dépensés en guerres coloniales auraient mieux été investis sur le sol américain.
Réponse de le 26/03/2020 à 18:11 :
La chine Pas un pays guerrier ? Peut être mais Disons Que son gouvernement dissimule les infos - le coronavirus- où les maquillent - l Italie en serait le foyer d origine- bref n est pas u partenaire fiable pour un pays démocratique
Les usa ne sont peut être pas un exemple mais au moins une opposition existe et peut scecorimer ... la Chine rien de tout cela
Réponse de le 26/03/2020 à 18:14 :
La chine Pas un pays guerrier ? Peut être mais Disons Que son gouvernement dissimule les infos - le coronavirus- où les maquillent - l Italie en serait le foyer d origine- bref n est pas u partenaire fiable pour un pays démocratique
Les usa ne sont peut être pas un exemple mais au moins une opposition existe et peut s exprimer les scandales éclater en plein jour ... la Chine rien de tout cela le campde rééducation -comme au Tibet ou minorités ouïgour attend - dans le meilkeur des cas - les réflexions avis et voix dissonante !
Repensons au cas du Dc li wang...
Réponse de le 26/03/2020 à 18:42 :
C'est juste un pays communiste qui flique et fiche ses citoyens , qui fait payer à la famille la balle de l'execution capitale ,qui a des visées hegemoniques clairement affirmées....
a écrit le 26/03/2020 à 15:13 :
Un simple rappel, depuis 1957 époque de la grippe Asiatique, l’Asie nous nous a contaminés cinq fois avec avec leur virus H3N2, H5N1, H1N1 et maintenant covid-19.
Pendant que les USA et l'Europe se démènent avec ces virus, grâce à notre stupidité et l'appas du gain, la Chine copie et s’instruit, grandit, produit, prospère, et nous, nous avons perdu notre souveraineté. Nous sommes devenus des drogués dépendants.
L'espoir : nos dirigeants, nos politiques, enfin tout ce beau monde qui ont le pourvoir de décision, demi tour stratégique à 180 °. Reproduisons, redevenons propriétaires de notre savoir faire, vendons avec intelligence mais pas avec pour unique but le profit sauvage, limitons l'accès à nos universités, etc...Que le grand De Gaulle avait raison restons LIBRES. Aujourd'hui dans le monde, le prix de la leçon est suffisant. STOP
Réponse de le 26/03/2020 à 18:17 :
Vous avez raison
Réappropriont nous ce que une certaine génération a vendu par pur égoïsme personnel ...
Redevenons autonome et maître de nos décisions ... réfléchies
a écrit le 26/03/2020 à 14:28 :
L'Asie était le réservoir de main d'oeuvre à bas coût, que les occidentaux ont exploité en délocalisant leurs usines en commençant par la confection de vêtements et l'assemblage d'ordinateurs. Et les ouvriers ont tout misé sur l'école, l'appentissage, la copie, l'imitation des meilleurs occidentaux. Les meilleurs élèves sont venus faire des PhD aux US et ont appris le management à l'américaine. Il s'est ainsi construit un langage commun qui respecte les cultures de chacun. Mais la démographie favorise l'Asie plus que le coronavirus, qui ne peut jouer éventuellement qu'un rôle accélérateur. Pendant ce temps l'europeen se tire une balle dans le pied et s'entête, alors que le chinois se tire une balle dans la tête quand il échoue.
a écrit le 26/03/2020 à 14:20 :
L' OMS n' en parle pas encore, la nouvelle est si ..fraiche et vient de paraitre au Journal Officiel ..! TOUTE HONTE BUE, LE GOUVERNEMENT FAIT UN VIRAGE À 180° ET DONNE RAISON (sans le dire publiquement) AU PROFESSEUR RAOULT : IL GÉNÉRALISE LE RECOURS À L'HYDROCHLOROQUINE ET MÊME SA VENTE AU PUBLIC ! Le scandale devenait trop énorme. La colère émanant des dizaines de milliers de patients devenait trop ingérable. L'accumulation des témoignages de personnes guéries par la prescription du Professeur Raoult devenait trop embarrassante. La comparaison avec les décisions prises à l'étranger - où tous les pays du monde se ruent sur l'hydroxychloroquine - devenait trop injustifiable. Le risque de voir les ministres traduits devant la Cour de Justice de la République devenait trop certain (une pétition en ce sens vient déjà de dépasser les 200.000 signatures !) Bref, Macron et Philippe viennent de céder. Malgré la pression criminelle des lobbys pharmaceutiques, furieux de voir un pactole leur échapper car la chloroquine ne coûte et ne rapporte presque rien, les pieds nickelés qui croient nous gouverner viennent de faire un virage à 180°. De façon minable, en catimini, toute honte bue.. CONCLUSION : UN GOUVERNEMENT IRRESPONSABLE ET CRIMINEL QUI AURAIT DÛ PRENDRE CES MESURES IL Y A UN MOIS On notera ainsi que le gouvernement fait un virage à 180° et donne totalement raison aux demandes du Professeur Raoult, qui réclamait ces décisions depuis un mois : 1) - la vente et la prescription d'hydroxychloroquine est désormais possible partout, y compris la vente au public sur prescription médiale 2)- pour tenter de "sauver la face" et pour satisfaire les lobbyistes cupides de "Big Pharma", le même décret parle des antirétroviraux lopinavir/ritonavir qui rapportent, eux, beaucoup d'argent aux grands laboratoires pharmaceutiques. Mais une étude venue de Chine et rendue publique le 24 mars vient de montrer que ces médicaments destinés à lutter contre le VIH (SIDA) ne donnent aucun résultat et, pire, produisent même des "événements indésirables digestifs plus fréquents" que dans le groupe avec placebo 3)- la France interdit discrètement "l'exportation des spécialités contenant l'association de l'hydroxychloroquine".. Source UPR.fr..
a écrit le 26/03/2020 à 12:33 :
Les économies d'Asie sont des économies basées sur l'exportation des biens et services consommés par les USA et l'Europe. Elles n'ont pas encore la consommation intérieure suffisante. donc pour le moment, tout le monde est dans le même bateau.
Réponse de le 26/03/2020 à 14:41 :
Les pays occidentaux achètent beaucoup moins a l'asie et en plus ils relocalisent pas mal de filières.La Chine va avoir de gros problèmes si elle ne développe pas son marché intérieur.
a écrit le 26/03/2020 à 12:25 :
L'affaire du Covid-19 fait 2 démonstrations incontestables :

1ère démonstration incontestable :
la Commission de Bruxelles, ses commissaires et ses fonctionnaires, sont ruineux et inutiles pour les pays d'Europe du Sud

*** conclusion : il reste à la dissoudre, les confiner dans une prison sur une ile déserte au milieu du continent en plastique, ils se mangeront entre eux
et transformer les locaux ultra luxueux de Bruxelles en logements sociaux pour les sans logis sans travail que la commission à généré ;

2ème démonstration :
la macronie, son gouvernement et ses députés sénateurs sont responsables du délitement de la France depuis 15 20 ans

pourquoi :
parce que la macronie est LE ramassis des ex attelages complices vrais amis PS UMP déguisés en LR Nouveau Centre déguisés en UDI et UDF déguisés en Modem
tous ont souillé la France, massacré ses ressources industrielles, délité la sécurité publique et sanitaire de la France, accumlé les scandales politicaux-financiers et politicaux-déviants-sexuels

ces précités méritent la Coure Martiale en temps de guerre, et nous y sommes c'est Macron qui le rabache
a écrit le 26/03/2020 à 11:51 :
L'Occident est en etat de mort lente et en grande decadence.
L'Extreme-Orient dans son ensemble aura la main avant la fin de ce siecle.
L'Europe d'ici cette echeance ne sera plus qu'un mauvais souvenir.
a écrit le 26/03/2020 à 11:44 :
"l'Empire du milieu parie ainsi sur ses réserves considérables en or ".
Le président Sarkozy avait délesté la nation d'une bonne part de son stock d'or, sauf erreur ...
Sinon, que reste-t-il de l'image des USA ? Bush Junior, Trump et leurs administration ... une horreur, du dégoût.
a écrit le 26/03/2020 à 10:42 :
Hélas, l Union Européenne est tellement omnibulee par sa taille qu'elle en oublié son efficacité. Alors qu'il aurait fallu approfondir la relation entre nos états, quitte à en laisser certains sur la route, elle a toujours préférée grossir au point de devenir ingérable. Nous sommes l'addition de 27, voilà le problème.
l'Union est toujours est produit en devenir, non fini, non défini avec des frontières qui fluctuent en fonction des élargissements. Je propose que les états qui le souhaitent, hélas ils sont peu nombreux, se federalisent quitte l'union européenne et vivent leur vie propre. Cette Europe là, avec replis nationalistes ne fait plus rêver.
a écrit le 26/03/2020 à 10:35 :
La Chine décuple son aide envers l’Europe, nouvel épicentre de la pandémie.

L’Europe est désormais l’épicentre de la pandémie de covid-19 ; c’est pourquoi la Chine, où les contaminations et décès liés au virus se sont considérablement réduits, a décidé de proposer son aide humaine et matérielle, ainsi que son expertise.
Source : RT France (17 mars)

Ironie de l’histoire : l’UE, qui ne cesse de prétendre faire contrepoids à la Chine, se retrouve aidée par ce même pays. Source : La Revue de Presse Upr..
Réponse de le 26/03/2020 à 13:42 :
Et l'Europe a décuplé son aide vers la Chine lorsque les Chinois avaient la tête sous l'eau. La France, l'Allemagne et l'Europe en général ont envoyé pour plus de 57 tonnes de matériel médical en Chine entre Janvier et Février. Les pays Européens n'en n'ont pas fait un buzz auprès des médias comme le fait la Chine à l'heure actuelle avec son aide...
C'est donc un juste retour des choses qu'ils nous donnent un coup de main aujourd'hui après nous avoir demandé de l'aide...
Réponse de le 26/03/2020 à 14:25 :
@Alex Ne gonflez pas les stocks expédiés, 17 T ! La réalité est que la macronie DANS SON IMPREPARATION à mis les stocks français à poil alors que la matière première est en Chine et fait défaut depuis plus d 'un mois. Aucun médecin français ni européen n' est allé en Chine quand les Chinois et les Russes et les Vénézuéliens et les Cubains apportent leur aide en Europe. Il est plus que temps de fermer la crèmerie UE.. CQFD_
Réponse de le 26/03/2020 à 19:03 :
@Gédéon
Non non, c'est bien exactement 56t de matériel médical envoyé par l'union Européenne à la Chine lorsqu'elle celle-ci nous a demandé de l'aide. N'essayez pas de noyer le poisson ou de discréditer l'aide européenne par effet de comparaison et de comptabilité de petit bouqinier.
Par ailleurs la diminution drastique des stocks de masques en France à été essentiellement réalisée sous le gouvernement Hollande, ça ne date pas d'aujourd'hui même si le gouvernement actuel n'a rien fait pour améliorer les choses.
Bref, Nous avons bien compris votre propagande UPR qui vise à calomnier l'Europe et le gouvernement actuel, Quant au recours à une source d'information RT, organe de propagande Russe, no comment. CQFD
Réponse de le 26/03/2020 à 19:19 :
@Alex Je vous parle de la participation française qui nous a mis à poil .. Quant à vos 56 T d' une UE en slip qui ne s' est occupée d' aucun européen pour cause de ..rien, cf l' Italie qui se tourne vers Russie, Vénézuela et Chine, Cuba! Vous auriez bien du mal à nous gicler une cht'ite source ? Votre propagande est factuelle, chez nous tout est sourcé..
Réponse de le 27/03/2020 à 15:38 :
@Gédéon
Quel rapport avec Macron si les stocks de masques ou autres étaient trop bas? C'est bien les gouvernement Sarkozy et Hollande qui ont décidés de les diminuer car "inutiles". Vous voyez ce que vous voulez bien voir.

Par ailleurs il s'agissait de 17 tonnes envoyés par la France seule. Quant aux masques "offerts" par la Chine, il ne s'agit pas du gouvernement chinois mais deux associations caritatives.
a écrit le 26/03/2020 à 10:34 :
Les USA vont sortir de cette crise en dernier et totalement fracassés.

l'Episode Trump a décrédibilisé les USA sur le plan diplomatique, la parole du pays ne vaut pas plus qu'un tweet de Donald, autant dire rien.

Pendant que les américains seront en train de s'entretuer sur fond de campagne présidentielle, les chinois et les asiatiques vont tranquillement avancer leurs billes. Ils vont racheter les entreprises en difficulté, faire de la com intelligente (Italie), reprendre les marchés technologiques que les américains seront devenus incapables de fournir.
Alibaba va supplanter Amazon, Baidu Google, Xiaomi Apple.

Oui, il va y avoir une bascule et les plus jeunes d'entre nous verrons le déclin (ca c'est déjà commencé depuis les années 2000) et la chute de l'empire américain.
a écrit le 26/03/2020 à 10:31 :
Les pays asiatiques savent qu'ils doivent leur nouvelle prospérité à leur classe productrice, même s'ils l’exploitent abondamment, ils l'entretiennent et savent quelles sont les bonnes mesures à prendre pour les sauvegarder et continuer de toujours plus les motiver.

Un peuple motivé, un peuple guidé ne peut l'être que part une souveraineté exacerbé, dans ces pays là on ne leur dit pas que les frontières n'existent plus, que dorénavant tout est mondialisé, non on leur dit la vérité à savoir qu'ils travaillent pour la grandeur de leur pays, à savoir une motivation impersonnelle, la plus puissante de toutes.

Nous en UE on nous dit qu'être français c'est has been, que dorénavant il faut travailler pour engraisser les dragons célestes. Comment voulez vous rivaliser avec une classe productrice aussi mal utilisée.
Réponse de le 26/03/2020 à 11:21 :
vous croyez donc aux bisounours ?
"Un peuple motivé, un peuple guidé" : vous ne vous êtes donc jamais intéressé à ces pays pour sortir de telles âneries.
L'Europe a joyeusement merdé avec cette pseudo épidémie. Elle aurait pu être opérationnelle si elle avait pris sérieusement en compte les épidémies saisonnières de grippe, autrement plus mortelles. Mais là, tout le monde s'en fout.
Mais de là à vouloir une dictature violente, niet !!!!!
Réponse de le 26/03/2020 à 11:44 :
Vous avez parfaitement raison , il y a un état d'esprit défaitiste dans les strates supérieures de la population , notamment urbaine et favorisée , maquillé par la tendance très mode de mépriser le national , ancien et usé , au profit de l'étranger et des nouveaux maîtres du monde asiatiques , si intelligents , travailleurs , et parés de toutes les qualités . Le drame de ce pays ; d'autant que ces gens-là , rarement des entrepreneurs , sont souvent des décideurs politiques et administratifs , voir enseignants , bref des faiseurs de décisions .
Réponse de le 26/03/2020 à 12:21 :
@ multipseudos:

calmes toi. SIgnalé.

@ philbeau

"tendance très mode de mépriser le national , ancien et usé"

Sous la seule impulsion des européistes à savoir l'héritage du troisième reich, avouez que c'est cocasse quand même non ? :-)

Vu qu'ils ont perdu els allemands ben plus personne n'aura de patrie maintenant, na !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :