Notre dossier : bilan 2008 de votre patrimoine et perspectives 2009

 |   |  333  mots
Pour les épargnants investis en Bourse, l'année dernière n'aura pas été de tout repos. Mais, à bien y regarder, tout n'a pas été si noir. Pour les acquéreurs immobiliers d'abord, qui ont entrevu enfin une baisse des prix en 2008 et une chute des taux de crédit depuis la fin de l'année. Pour les détenteurs de contrats d'assurance vie ensuite, dont la baisse du fonds en euros a finalement été raisonnable. Même les entreprises se mettent de plus en plus à proposer des prodiuts de retraite à leurs salariés. Du côté des banques, enfin, on assiste en 2009 à une baisse généralisée des tarifs. Vous trouverez ci-dessous notre point, thème par thème,  sur l'année 2008 et sur ce qui nous attend en 2009. - Crédit immobilier: obtenir un prêt est devenu plus facile - Immobilier : baisse généralisée des prix en janvier - Livret A: il rapportera au maximum 96 euros d'intérêts jusqu'à sa prochaine révision fin avril - Tarifs bancaires: les banques sont moins gourmandes - Assurance vie: les fonds en euros ont limité la casse en 2008 - Produits de retraite: le Perco se démocratise - Bourse: la chute a été sévère pour l'ensemble des grandes places mondiales - Lueurs d'espoir pour 2009 - Retour prudent vers les actifs risqués - Foire aux bonnes affaires - Les soldes sont ouverts - Éloge de la souplesse - Vers une sortie de crise ? - Les fonds or et matières premières dans les starting-blocks pour 2009 - 2008 : l'année de toutes les catastrophes - Un accès au logement neuf plus facile pour les ménages - Flash Interview d'un gérant : "Il fallait éviter les paris trop originaux." - À la rescousse des épargnants - Les fonds d'État surnagent - Une dégringolade durable - La Société Générale prudente pour 2009 - En 2008, le meilleur fonds a gagné 94 % en jouant la baisse des marchés

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :