Les transports en commun lyonnais bientôt gratuits pour les plus démunis

130.000 personnes, parmi lesquelles des bénéficiaires du RSA ou de l'allocation adulte handicapé, devraient profiter de cet "abonnement solidaire gratuit", qui entrera en vigueur dès le 1er janvier 2021. Un autre abonnement solidaire, à tarif réduit cette fois, sera également proposé. Certains élus de la Métropole de Lyon s'alarment toutefois du coût de ces mesures, estimé entre 10 millions d'euros et 12 millions d'euros.

2 mn

Élu a la rentrée à la tête de la Métropole, M. Bernard a par ailleurs annoncé le gel de tous les autres tarifs d'abonnement ainsi que du ticket unitaire, qui restera à 1,90 euros en 2021.
Élu a la rentrée à la tête de la Métropole, M. Bernard a par ailleurs annoncé le gel de tous les autres tarifs d'abonnement ainsi que du ticket unitaire, qui restera à 1,90 euros en 2021. (Crédits : DR)

L'ensemble du réseau des transports en commun lyonnais (TCL) sera gratuit dès le 1er janvier 2021 pour l'ensemble des plus démunis, après un vote de l'autorité organisatrice.

Les élus du Sytral ont décidé ce lundi la création d'un "abonnement solidaire gratuit" à destination notamment des bénéficiaires du RSA, de l'allocation adulte handicapé, de l'allocation de solidarité aux personnes âgés. Les demandeurs d'asile ou de titre de séjour sont aussi concernés par la mesure.

Sur présentation de justificatifs, 130.000 personnes pourraient en bénéficier selon le Sytral pour un coût estimé entre 10 millions d'euros et 12 millions d'euros.

Une mesure trop coûteuse ?

Bruno Bernard, président EELV de la Métropole de Lyon et également à la tête du Sytral, voit dans "le développement des transports en commun le moyen le plus efficace pour réduire les inégalités territoriales et sociales" et défend "l'accession de tous aux transports en commun".

Face à certains élus s'alarmant du coût pour la collectivité de cette nouvelle tarification, M. Bernard relativise en estimant que "la crise sanitaire en 2020 coûte déjà 136 millions d'euros (au Sytral). Le montant de la crise sanitaire 2020, c'est 10 ou 12 ans de gratuité."

Lire aussi : Covid-19 : le plan de Bruno Bernard pour accompagner la seconde vague

Un abonnement "Solidaire Réduit" à 10 € par mois entrera également en vigueur au 1er janvier, pour une offre de tarifs à destination des usagers les plus modestes simplifiée. Il devrait lui bénéficier à 70 000 personnes.

Élu a la rentrée, M. Bernard a par ailleurs annoncé le gel de tous les autres tarifs d'abonnement ainsi que du ticket unitaire, qui restera à 1,90 euros en 2021.

Lire aussi : Bruno Bernard : "L'économie et l'écologie sont totalement compatibles"

2 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 24/11/2020 à 9:58
Signaler
Bonjour, Pourquoi ne pas rendre l'ensemble des transports en commun gratuit pour tous ? Cela serait une vraie action environnementale et inciterait l'ensemble des citoyens à laisser la voiture au garage, sans l'interdire. Moins de bouchons, moins de...

à écrit le 24/11/2020 à 8:18
Signaler
Belle initiative écologique et solidaire et c'est particulièrement cela qu'il faut applaudir ! Cela ne coûtera ni plus cher ni moins cher aux plus aisés car le tarif du billet est gelé. Et peut-être que cela aidera même les plus démunis à trouver une...

à écrit le 23/11/2020 à 20:09
Signaler
La France est un pays communiste, ceux qui travaillent doivent payer pour ceux qui ne travaillent pas. Malheureusement de plus en plus de gens ont compris le système et en profitent.

à écrit le 23/11/2020 à 18:06
Signaler
le prix des billets sera pris sur les salaires des employés du Sytal

à écrit le 23/11/2020 à 15:41
Signaler
C'est une bonne mesure. Gratuité des transports pour les démunis. On finance cela avec une taxe sur l'activité. Comme ça l'emploi des actifs est fragilisé et l'intérêt d'être actif diminue puisque la qualité de vie est moindre en comparaison avec cel...

à écrit le 23/11/2020 à 14:48
Signaler
Les élus qui s'alarment doivent être les habituels du 19 ème siècle puisque c'est une mesure particulièrement intelligente, même si ça coute un peu il vaut mieux permettre aux pauvres de pouvoir se déplacer gratuitement et dépenser de ce fait l'argen...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.