Rennes Atalante accélère la création de startups

 |   |  648  mots
Via StartMeUp, les nouveaux entrepreneurs ont en effet accès au réseau de chefs d'entreprises, de chercheurs et de partenaires potentiels constitué par la technopole (300 adhérents, 320 entreprises, 18 000 emplois).
Via StartMeUp, les nouveaux entrepreneurs ont en effet accès au réseau de chefs d'entreprises, de chercheurs et de partenaires potentiels constitué par la technopole (300 adhérents, 320 entreprises, 18 000 emplois). (Crédits : Reuters)
Avec StartMeUp, Rennes Atalante propose désormais aux nouveaux dirigeants d’entreprises, de moins de six mois ou en cours de création, une formation accélérée de 90 jours. La technopole, qui accueille les activités technologiques sur le bassin de Rennes et Saint-Malo, sélectionne les projets les plus ambitieux dans des domaines comme les TIC, le web ou les biotechnologies.

« L'accompagnement StartMeUp nous a fait gagner très rapidement en maturité, celle du projet bien sûr mais aussi la nôtre, comme entrepreneur. L'aspect « promo » nous a beaucoup apporté. Il nous force à échanger, il révèle nos points  faibles et nous oblige à tordre notre projet dans tous les sens pour le clarifier, le renforcer et le rendre lisible ».

Yohan Develon et Wilfried Ablain, les futurs co-fondateurs de MicroBS, structure qui se spécialise dans les solutions microbiologiques pour l'industrie alimentaire et la cosmétologie, résument parfaitement la philosophie de StartMeUp.

Lancé en janvier dernier par la technopole Rennes Atalante, ce dispositif que les deux entrepreneurs en passe de créer leur société ont inauguré, vise à accélérer la création de start-up. La troisième session de l'année a démarré le 1er juin, une quatrième et dernière promotion d'une dizaine de porteurs de projets s'ouvrira le 2 septembre.

Toutes ces promotions sont constituées de créateurs d'entreprises technologiquement innovantes, qui ont décidé de créer leur activité en Ille-et-Vilaine (35). Durant 3 mois, ils bénéficient d'un planning de formations et de rendez-vous personnalisés.

Maturité des projets et secteurs porteurs

Chaque année, de plus en plus de créateurs d'entreprises frappent à la porte de la technopole : l'an passé, 31 nouvelles entreprises innovantes y ont vu le jour. Autant qu'en 2013.

Pour répondre à cette demande croissante liée à l'attractivité de l'écosystème rennais, Rennes Atalante a donc complété son offre d'accompagnement avec une formule qui permet au créateur de visualiser dès le début son parcours et de faire partie d'un groupe d'une dizaine d'entrepreneurs partageant les mêmes préoccupations. StartMeUp cible plutôt les projets ambitieux, dans des domaines porteurs et à potentiel international comme les objets connectés, les sciences de l'ingénieur (aéronautique, matériaux composites), les outils logiciels de test, les plates-formes de services web, les biotechnologies, la cyber sécurité...

Les candidats à ce programme doivent donc au préalable avoir validé leur concept et être, soit en phase de projet (ante création) soit avoir constitué leur entreprise il y a moins de six mois.

L'intégration au dispositif dépend aussi de la décision d'un jury d'entrepreneurs et de chargés de mission à Rennes Atalante. Les porteurs de projets sont interrogés sur la maturité de leur concept, la connaissance de leur marché et de leurs futurs clients, leur implication et le potentiel de création d'emplois.

« Dans ce processus d'incubation, nous nous assurons que les porteurs de projets sont dans les starting blocks, qu'ils s'y consacrent à 100 % précise Sylvain Coquet, responsable du pôle entreprises de Rennes Atalante. Au fil de cet accompagnement, ils  apprécient les échanges d'expériences et le regard très constructif des autres sur leur projet . »

Mise en réseau et suivi personnalisé

Via StartMeUp, les nouveaux entrepreneurs ont en effet accès au réseau de chefs d'entreprises, de chercheurs et de partenaires potentiels constitué par la technopole (300 adhérents, 320 entreprises, 18 000 emplois).

Un des points cruciaux de cet accompagnement, c'est que le futur entrepreneur n'est « plus seul ».

Les candidats retenus sont suivis par un chargé de mission et conviés à tous les événements de l'association. Ils profitent aussi d'un volet de formation assuré par cinq experts extérieurs sur diverses compétences : le cabinet Geirec pour la gestion et la finance, Stratéys et l'Inpi sur le juridique, AGC Perspectives pour le marketing et Praxis Développement pour le management.

En six mois d'existence, StartMeUp a déjà accompagné 17 porteurs de projets et deux entreprises déjà créées.  L'offre d'accompagnement de Rennes Atalante peut se poursuivre avec la possibilité d'intégrer le dispositif Emergys.  D'une durée de 24 mois, cette incubateur d'entreprises accompagne les projets issus ou en lien avec les laboratoires de recherche publics ou privés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2015 à 22:29 :
Quid des coûts? Quid des règles de confidentialité et de conflits d'intérêt etc. Je comprends bien qu'on ne puisse tout aborder en si peu de lignes, mais quand même. Petite note: quelle différence entre gestion et management? Je dois être un peu trop vieux pour comprendre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :