À Strasbourg, un grand emprunt pour la rénovation thermique et les mobilités

 |   |  863  mots
(Crédits : Olivier Mirguet)
MUNICIPALES 2020. Jeanne Barseghian, élue dimanche à la mairie de Strasbourg, prévoit un plan de relance qui bénéficiera essentiellement aux activités du BTP.

350 millions d'euros pour financer la rénovation thermique et les nouvelles mobilités. Le projet du grand emprunt de la ville de Strasbourg et de l'Eurométropole, point essentiel du programme de la nouvelle maire écologiste Jeanne Barseghian, va entrer dès mardi 30 juin dans sa phase active. L'élue a pris rendez-vous avec Olivier Sichel, président de la Banque des Territoires, et son directeur régional Patrick François. "Nous sommes très intéressés par la mise en place de ce financement, mais les conditions exactes de l'emprunt seront négociées plus tard", confirme ce dernier.

L'argent emprunté servira notamment à poursuivre l'aménagement de pistes cyclables dans l'agglomération strasbourgeoise, au rythme de 15 kilomètres par an. Strasbourg compte déjà 700 kilomètres d'itinéraires réservés aux vélos.

La nouvelle équipe municipale entend aussi construire des parkings-relais en périphérie de la ville et favoriser, en accord avec le conseil régional, l'aménagement d'un réseau de neuf gares ferroviaires en ville, dont certaines seraient simplement réactivées, pour...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/06/2020 à 11:22 :
Comment seront remboursés ces emprunts ?
1) par une sur- taxation ?
Des écolos déguisés en «  droite « ....
La politique de matraquage immobilières et autofinancement par la casse des familles moyennes continuent ...
Bravo ...
a écrit le 29/06/2020 à 19:07 :
Comment réserver ces travaux à une entreprise du coin, de Strasbourg ?
Toute entreprise européenne peut faire cela !
A Strasbourg, ne pas connaître le droit européen...
a écrit le 29/06/2020 à 13:37 :
"un grand emprunt pour la rénovation thermique".....
et pourquoi ne pas commencer par rejeter tous les nouveaux permis de construire pour des constructions qui ne sont pas classées A+ ou passive....

cela éviterait que dans 10 ans, il faille encore emprunter des milliards pour isoler les batiments.....

c´est incroyable qu´en 2020 , on puisse encore voir des annonces immobiliéres pour appartements neufs juste finis avec des notations de B à C pour leur bilan énergétique...
a écrit le 29/06/2020 à 12:07 :
Tiens tiens, est-ce qu'avec cette vague verte la légalisation et commercialisation du cannabis sera discutée ?

Pas à Strasbourg en tout visiblement cas dans laquelle ils vont privilégier les banquiers, mais pour une ville de l'UE c'est un réflexe bien commun.

Le parti vert, un parti conservateur comme tous les autres.
a écrit le 29/06/2020 à 11:59 :
il sera rembourse comment, ce grand emprunt dont il ne faut pas avoir peur? c'est de la dette a rembourser dans deux mandats, par un autre elu?
Réponse de le 29/06/2020 à 14:36 :
Comme l'indique Francis Wurtz : "L'utilité sociale d'une telle mesure de gratuité ne se reflète pas dans le taux de couverture par les recettes et les dépenses, qui est un pur indicateur financier".
Le grand emprunt sera donc remboursé sous forme de sourires ou de câlins, au choix. Youpiiiii !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :