Pigeons (suite) : un avis de décès des business angels en France ?

Le site Business Angel France réagit au vote de l'article 6 de la loi de finances qui accroît la taxation des plus-values des investisseurs dans les start-ups. Il en appelle à Fleur Pellerin, la ministre déléguée à l'économie numérique.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

C'est véritablement sous la forme d'un avis de décès, signé du ministre délégué au budget, Jérôme Cahuzac, « soutenu par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault », mais aussi « encouragé par François Hollande et l'ensemble du gouvernement », que le site Business Angel France annonce « le retour au paradis non fiscal des anges du business survenu ce 20 décembre dans l'indifférence générale à l'Assemblée nationale. » L'auteur, Patrick Hannedouche, créateur de ce blog et lui-même business angel à ses heures, dénonce le fameux article 6 de la loi de finances 2013 qui instaure une taxation marginale potentielle des plus-values entre 42,5% et 62,2% « en fonction d'une durée de détention que les business angels ne maîtrisent pas et qui ne tient pas compte du risque pris et de la non liquidité de ce type d'investissement. »


Une intervention de Fleur Pellerin sollicitée
Seuls espoirs d'une « résurrection rapide des anges du business », un recours auprès du Conseil constitutionnel, saisi par des parlementaires UMP jeudi sur l'ensemble de la loi de finances, une intervention de Fleur Pellerin, la ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Economie numérique, et une renaissance du mouvement des « pigeons », initié par Jean-David Chamboredon du fonds Isai sur le site de La Tribune, et des « mougeons » mot-valise issu de la fusion de mouton et pigeon. Mais aussi « une adaptation à cette nouvelle donne des business angels, habitués aux revirements incessants des politiques français de tous bords, droite et gauche confondues. » Filant la métaphore, le business angel invite à verser des dons « directement aux start-ups », les enfants naturels des business angels avant que celles-ci ne soient à leur tour « victimes de la honteuse maladie française de la «fiscalitae catastroficum ».
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 26/12/2012 à 9:28
Signaler
Au début les "pigeons" ont voulu faire croire que le but de leur action était de protéger les créateurs. Maintenant il est clair que ce qui est à protéger c'est la plus-value de spéculateurs. Rappelons qu'une plus-value c'est de l'argent gagné sans t...

le 26/12/2012 à 10:43
Signaler
@Sylvain, Ceci est du n'importe quoi. On voit bien que vous n'avez jamais misé un sou dans une entreprise. Le business angel (je n'en suis pas un et je le pourrais) est quelqu'un qui met une partie de ses richesses, pour aider de ses capitaux mais au...

à écrit le 24/12/2012 à 16:11
Signaler
Le renard socialiste libre dans le poulailler des entrepreneurs libres... Il ne va pas rester beaucoup d'oeufs après le passage des "solidaires".

à écrit le 24/12/2012 à 7:52
Signaler
Fleur n'avait-elle pas prévu d'importants abattements si l'on conserve plus de 2 ans la ligne ou si on en réinvestit le produit dans d'autres start-up? N'existe-t'il pas le systÚme du PEA en France ou la plus-value est totalement exoneree. Est-ce ...

le 24/12/2012 à 16:03
Signaler
Tiens ! Il y a encore des défenseurs de cette bande d'envieux dont la seule ambition est de distribuer sans jamais avoir été capable de produire quoi que ce soit (à part Cahuzac, mais lui, il a d'autres problèmes...).

à écrit le 24/12/2012 à 2:49
Signaler
Normalement, on devrait avoir la même grille d'imposition pour la bourse et le capital-investissement; et en bourse on peut déduire ses moins-values, et dans le capital-investissement il y aurait énormément de pertes à déclarer. Il me semble que l'IS...

le 24/12/2012 à 8:25
Signaler
C'est très bien dit. C'est plein de bon sens. Si seulement nos chers titulaires d'indemnités non-imposables (il y a des français plus égaux que d'autres) avait un minimum de bon sens on ne serait pas dans la mouise. Mais au train où vont les choses ...

à écrit le 24/12/2012 à 0:07
Signaler
Bonjour à tous les Entrepeneurs, J'ai installé mon entreprise dans un pays qui n'est pas un enfer fiscal comme est devenue la France. Il s'agit du Belize. Dans ce pays, on ne vous crachera pas à la gueule comme c?est le cas ailleurs. Vous serez bien...

le 24/12/2012 à 7:33
Signaler
...et le marché Belizois est quasi-équivalent au marché français en terme de débouchés commerciaux, de sécurité juridique et de tombes Mayas...

à écrit le 23/12/2012 à 19:00
Signaler
avis de deces des investisseurs, des entrepreneurs, des cadres motives, etc... pour l'instant, dans les chiffres, il n'y a rien, sauf le nombre de ventes d'apparts haut de gamme a paris.... on comptera les chomeurs dans 5 ans... ca va etre drole ( 5...

le 23/12/2012 à 20:52
Signaler
Meme en province, le nombre de proprietes haut de gamme en vente est en hausse, notamment les regions frontalieres (Rhone Alpes, PACA et Pyrenees ...) Ca va faire mal en 2014 quand l'absence de ces contribuables se fera ressentir dans le budget, pend...

le 24/12/2012 à 11:29
Signaler
Ben voyons, il faudrait faire quoi des chômeurs et des pauvres ? Les envoyer sur la lune ? Tandis que les riches ont tous les droits ? Vous pensez qu'un pauvre ou un chômeur ne sert à rien ?

le 24/12/2012 à 13:36
Signaler
il ne s'agit pas d'opposer, Samu! Halte à la stigmatisation des uns ou des autres, comme vous le faites (les riches qui auraient tous les droits: on croit rêver s'agissant de la France! Quelle mauvaise foi!!!). Si vous voulez plus de pauvres ou de ch...

le 24/12/2012 à 16:08
Signaler
N'oubliez pas que le social, c'est comme les besoins, c'est sans limites ! Il y aura toujours des cas à régler, des personnes à sauver, des "injustices" à corriger et si même on arrivait à tout régler pour la France (mais soyons optimiste, nos tenant...

à écrit le 23/12/2012 à 18:22
Signaler
Mais dans quel monde vivent les personnes ayant commenté cet article avant moi ? Tout ce qui peut freiner les créations d'entreprise est évidemment une mauvaise chose ! Regardez le monde qui vous entoure.. Qui n'aimerait pas vivre dans un endroit ...

le 23/12/2012 à 19:02
Signaler
la france met les gens dehors, elle va recolter ce qu'elle a seme ( en disant que ' c'est la faute a sarkozy')... laissez venir, les gens qui vont gueuler, c'est ceux qui crachent en l'air en faisant semblant de croire qu'en france ca ne retombe jama...

à écrit le 23/12/2012 à 17:55
Signaler
plus d'argent pour les entreprises, donc plus de chômeurs !!! mais il est vrai que nous en manquions !!!

le 24/12/2012 à 11:36
Signaler
Plus d'argent pour les entreprises, donc moins de chômeurs, il est vrai que nous en avons trop !

à écrit le 23/12/2012 à 17:44
Signaler
Quelle rigolade, c est placer ses espoirs dans un second couteau du gang qui vous assaille!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.