Google aura son propre terminal dans un aéroport de la Silicon Valley

Le géant de l'Internet serait le principal client d'un terminal qui sera édifié à San José en Californie. Coût du projet : 82 millions de dollars.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

Avoir un aéroport rien qu'à soi (ou presque). Google aurait misé gros pour devenir le principal client d'un terminal à 82 millions de dollars (soit environ 61 millions d'euros) que prévoit de construire l'aéroport Mineta de San José, en Californie. L'information a été confirmée par un communiqué de l'aéroport. Elle avait été évoquée dès l'été dernier.

Ce serait donc le prix de la tranquilité. Jusqu'à présent, les avions de Google utilisaient un aéroport fédéral -Moffett Federal Airfield, près de Mountain View. Mais les conditions commerciales réservées au groupe, présumées préférentielles, ont suscité des critiques politiques il y a près d'un an, adressées notamment par Charles Grassley, sénateur républicain de l'Iowa.

Le futur terminal Google à San José de 17.000 mètres carrés pourrait permettre d'accueillir les plus grands jets privés existants (de type BBJ737 et B767). Pour cette construction, Google passerait les commandes à Blue City Holdings LLC, une société qui représente les jets privés appartenant aux dirigeants du géant de la recherche sur internet. Larry Page, Eric Schmidt et Sergey Brin possèdent au moins huit jets à eux trois dont... un avion de chasse Dornier Alpha Jet. Google affrète une flotte entière pour des opérations de cartographie 3D.

Création de centaines d'emplois à San José

Un comité d'évaluation composé de cinq membres de l'aéroport de San José et d'autres fonctionnaires recommande à la ville de San José de retenir l'offre du britannique Signature Aviation. Un bail d'exploitation de 50 ans pourrait être signé.

Pour la ville, un tel contrat de construction pourrait être synonyme de création de 150 à 200 emplois pour l'édification. Environ 36 personnes pourraient ensuite travailler exclusivement pour le fonctionnement de ce terminal, une fois celui-ci mis en service. Et 370 emplois directs et indirects seraient générés dans la région par ce projet, selon le communiqué.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 11/02/2013 à 22:18
Signaler
X-mines Études payées par la collectivité française . Symbole de la méritocratie qui fuit gagner de l argent ailleurs . LAMENTABLE !

à écrit le 11/02/2013 à 16:42
Signaler
à chacun son jouet ! l'un plus cher .. baucoup plus che que l'autre .. avec les impôts non payés , ils peuvent se permettre .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.