Apple est low cost pour son iPhone mais encore plus pour ses travailleurs chinois

 |   |  568  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le nouvel iPhone, probablement un low cost, devrait être prochainement commercialisé. Mais selon l'ONG China Labor Watch, il aurait été produit au prix de graves violations des droits humains des travailleurs.

A quelques jours de l'évènement annoncé par Apple pour le 10 septembre, au cours duquel la firme américaine pourrait présenter une version low cost de son produit phare, une nouvelle polémique enfle sur les conditions de travail dans les usines des sous-traitants de l'entreprise. L'organisation non gouvernementale China Labor Watch (CLW, établie à New-York), qui depuis 2000 contrôle le respect des droits des travailleurs par les plus grosses multinationales délocalisant en Chine, a publié un rapport où elle dénonce les conditions de fabrication du nouvel iPhone.

>> Lire aussi : Le nouvel iPhone en 10 rumeurs

Selon l'ONG, de nombreuses violations des règles éthiques et juridiques du travail auraient été commises dans une usine, situé dans la ville industrielle de Wuxi et de propriété de la société américaine Jabil Circuit, qui fabrique les coques du smartphone. Nombre de ces pratiques seraient d'ailleurs contraires aux codes de conduite établis tant par Apple que par Jabil Circuit, mais elles seraient tacitement approuvées par la direction car nécessaires pour répondre aux hautes exigences de production.

11 heures debout, 30 minutes de pause

CLW rapporte notamment que les travailleurs seraient contraints d'effectuer plus de 100 heures supplémentaires par mois (trois fois plus que ce qui est consenti par la loi chinoise) et à travailler debout plus de 11 heures par jour avec une seule pause de 30 minutes pour déjeuner. Par différents expédients, nombre de ces heures ne seraient pas du tout rémunérées, ou le seraient moins que ce que la loi demande, ce qui permettrait des économies de millions de dollars pour Jabil Circuit. Pour les travailleurs, les heures supplémentaires seraient en revanche indispensables afin de gagner un salaire suffisant pour vivre.

Sur le site, les ouvriers seraient amassés dans des dortoirs de huit personnes, situés à plus de cinq kilomètres de l'usine et où les va-et-vient des travailleurs affectées aux tours de jour et de nuit empêcherait en permanence de dormir. L'ONG dénonce également des discriminations à l'embauche (contre les femmes enceintes, les personnes tatouées etc.), un recours au travail intérimaire au-delà des limites légales (les candidats devant parfois payer pour accéder à l'intérim) et une formation préliminaire insuffisante sur les enjeux de sécurité. Les salariés ne recevraient d'ailleurs pas de copie de tous les documents signés lors de leur recrutement et n'auraient pas le moyen d'exprimer de réclamations.

Les contrôles seulement après les critiques

Apple, qui a déjà été confrontée à plusieurs reprises à ce genre de critiques, a immédiatement réagi. Son porte-parole, Kirstin Huguet, a déclaré qu'un groupe d'experts a déjà été déployé dans l'usine de Wuxi afin d'analyser les conditions de travail. China Labor Watch observe néanmoins que, «malgré une demie décennie d'enquêtes extérieures et de rapports internes sur des myriades d'abus chez ses fournisseurs établis en Chine, Apple n'a jamais réussi à les contraindre à se conformer au code de conduite de l'entreprise, ni aux lois locales, avant de leur passer commande».

Selon l'ONG ce dernier scandale prouverait d'ailleurs que non seulement les entreprises chinoises, mais aussi celles américaines violent les droits humains des travailleurs. Jabil Circuit (dont le siège est en Floride) a fait savoir qu'une de ses équipes d'enquête est également en route vers Wuxi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/09/2013 à 10:44 :
suite a votre article , des ONG qui déplore qu'on embauche pas des personnes tatouées , pour votre information ces personnes en asie et surtout en chine , les tatoués représentent des personnes peu fréquentables souvent issues des Triades ou des Yakuzas ( donc la pègre ) les DRH ne veulent certainement pas voir des incidents survenir vu le nombre de salariés qu'ils gèrent et en plus avoir des loups dans la bergerie , quand aux femmes enceintes , le problème sanitaire ou de complication médicales sur le site peut être un réel problème , en france il y'a des normes et des sécurités très forte pour protéger la femme enceinte , en chine on prefere éviter les embaucher car il y'a un risque , vu que là bas il n'y a pas de secu et que beaucoup de salariés sont sans couverture médicale car pas assez payés ou informés , certains salariés chinois prennent des mutuelles pour leurs enfants que pour eux meme ( voir leurs parents ) autant le savoir .
Réponse de le 07/09/2013 à 11:43 :
@balzac : difficile de voir si par votre commentaire vous cautionnez ou non les méthodes chinoises. Au lieu de ne pas embaucher de femmes enceintes n'est il pas plus judicieux de revoir les règles de sécurité et sanitaires ? Le bon sens ne voudrait-il pas que le gouvernement Chinois lutte activement contre les triades plutôt que de refuser l'embauche de personnes tatouées ? Ba non ca nuirait au business, il faudrait payer plus les employés, etc... En sommes la Chine deviendrait un pays "propre" avec un besoin de démocratie qui exploserai et qui metterai fin au paradis industriel qu'est ce pays.
Réponse de le 09/09/2013 à 7:15 :
Croyez vous que les "world company" délocaliseraient la sous-traitance de leurs productions en Chine si il y avait les mêmes contraintes sociales qu'aux USA ou en Europe et qu'il n'y avait aucun avantage à en tirer, cout de prod, fiscalisation etc..
Réponse de le 10/09/2013 à 18:22 :
c'est à chaque fois les mêmes constats..... la seule option serait de faire une grève de la consommation.... des ces produits la en tout cas...... mais la, on rêve.....

c'est comme les costumes sur mesure, commandés à Paris et fabriqués en chine..... certains se précipitent pour les acheter, sans se poser aucunement la question..... les mêmes d'ailleurs ralent souvent parcequ'ils ne sont pas assez payés, que la mutuelle d'entreprise... (une grande en général) est trop chère.... et que décidément, c'est très cher de vivre ici....
a écrit le 07/09/2013 à 10:39 :
Apple...Apple...Ha , ça y est....!!! Il s'agit de cette FIRME qui ne paye pas d'impôts , c'est cela ???
Réponse de le 07/09/2013 à 11:31 :
Vous confondez avec Total non ? ;-)
a écrit le 07/09/2013 à 10:21 :
...y les autres produits pas cher qu'on trouve par tout dans tous les rayons de nos supermarchés sont fabriqués comment?...
a écrit le 06/09/2013 à 17:32 :
Mme Giulietta Gamberini, Pouvez-vous nous informer s'il s'agit d'un fournisseur qui produit EXCLUSIVEMENT des produits Apple et si non, nous aviser quelles autres marques ils fabriquent ? Je connais la réponse mais bon, ce n'était pas assez important de faire un peu de recherche. Vérifiez si ces autres marques - comme Apple - prennent de l'action ou pas. Journalisme sans recherche = clickbait
Réponse de le 06/09/2013 à 20:25 :
et savent pertinement que tous les Nokia, Samsung, HTC, Sony etc font produire dans les mêmes usines, mais à chaque sortie d'un produit Apple avec le buzz organisé les fabricants mettent la pression sur le personnel de l'usine exclusivement vouée à la prod du dernier iBidule. (http://www.macworld.fr/iphone/actualites,foxconn-embauche-shenzen-iphone-usine-apple,534447,1.htm)
Réponse de le 07/09/2013 à 11:28 :
De nombreuses autres marques utilisent Jabil, Foxcon et autre y compris Renault, Peugeot, Airbus, Schneider, Alstom et autres champions de l'industrie francaise. la différence est qu'un produit Apple en sortie d'usine vaut entre 80$ at 120$ et est vendu entre 400$ et 900$. Le lecteur est donc en droit de penser qu'il se fait arnaquer profond (Molasson 1er et sa bande de zigotos sont des petits amateurs à coté de Steve), les vrais demeurés se reconnaissent facilement aujourd'hui I-phone+carte du PS.
a écrit le 06/09/2013 à 16:56 :
Mais bien sur!!! De toute façon cela s'applique à tout les industriels qui sont en place en Chine. Arrêtons de stigmatiser une marque sous prétexte qu'elle sort une nouveauté dans les prochains jours!!!
a écrit le 06/09/2013 à 16:46 :
Les gens qui achètent ces produits n'ont aucune conscience politique !
Réponse de le 06/09/2013 à 17:24 :
Vous n'achetez donc quasi plus rien, si on vous comprends bien ? Vous ne pensez quand même pas que votre téléphone (ou autre produit technologique) a été assemble dans d'autres conditions ?
Réponse de le 07/09/2013 à 9:53 :
Pourquoi généraliser? On entend toujours parler des mêmes : Apple, nike, des entreprises américaines en principe.. si j'avais un doute sur mes fournisseurs, je n'acheterais pas. Penser qu'on peut tous les mettre dans le même sac, prouvez-le moi. Ces pratiques sont le fait d'entreprises bien connues du grand public.
a écrit le 06/09/2013 à 16:07 :
Et, bien sûr, vous croyez tout ce que vous lisez.
Réponse de le 07/09/2013 à 11:29 :
Vous pouvez nous éclairer grand génie ?
a écrit le 06/09/2013 à 15:48 :
Et l'on dit que Jobs est un héro, et on lui dédie un film (qui n'intéresse personne d'ailleurs)... Le monde à l'envers.
a écrit le 06/09/2013 à 15:06 :
Est ce que vous accepteriez de travailler comme eux ? que vos enfants travaillent comme eux ? NON ! alors boycottez leurs produits, seules les bobos en mal de reconnaissance superficielle achètent ces produits sans penser aux conditions humaines ! si vous avez des valeurs autre que le luxe, le matérialisme et j'en passe c'est le moment de les appliquer......
Réponse de le 06/09/2013 à 17:27 :
Bien d'accord!! Ah oui, tant que vous y êtes, n'oubliez pas de boycotter toutes les autres marques électroniques, textiles, etc qui sont produits en Chine parce que - bien sur - c'est plus facile de parler que d'Apple et d'oublier de dire que cette même usine produits des produits de HP, Samsung, Nokia etc
Réponse de le 09/09/2013 à 9:58 :
Croyez-vous que de ne rien acheter résous les problèmes de ces pays ? Nos ancêtres on aussi travailler comme eux et en Europe, un exemple: le congé payer existe depuis quelques décennie seulement, et les 35 heures ? en plus dans le monde de l'agriculture il y a pas d?horaire et les revenu son très très bas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :