4G : et si SFR avait tout compris, en misant sur les contenus ?

 |   |  886  mots
SFR a inclus dans ses forfaits 4G  l'application Canal Play parmi ses services offerts au choix
SFR a inclus dans ses forfaits 4G l'application Canal Play parmi ses services offerts au choix (Crédits : DR)
L'opérateur lance de nouveaux forfaits à prix promotionnels pour Noël, incluant des applications comme la vidéo en illimité sur Canal Plus qui montrent l'utilité du très haut débit mobile.

Comment vendre la 4G aux Français, après 18 mois de baisse drastique des prix des abonnements de téléphonie mobile ? Et redonner envie de s'engager deux ans avec un forfait plus cher après avoir érigé le « low-cost » sans engagement ? Pas facile.

Les opérateurs mobiles ont commencé à communiquer abondamment sur la 4G depuis le début de l'année. Débit maximum théorique, latence, acronymes et anglicismes à tout-va (LTE, Dual Carrier, H+, etc) : le discours truffé de jargon technique jusqu'ici ne semble pas de nature à faire rêver le grand public. Du côté des usages, on nous a fait miroiter la révolution des appels en vidéo.

« Ils nous refont le coup de la visiophonie, comme au lancement de la 3G, ça avait été un flop. Et ça existe déjà avec Skype ou FaceTime », ironise un professionnel.

 

"Les gens ne veulent pas payer plus pour le très haut débit"

Dans les stands de démonstration, on met souvent en vedette les jeux en réseau, qui ne concernent généralement qu'une partie de la clientèle, les « gamers ». Et l'effet « waouh » de la vitesse ne séduit que les plus technophiles.

« Les enquêtes le montrent : les gens ne veulent pas payer plus pour le très haut débit » reconnaît, un brin fataliste, Frank Cadoret, le directeur exécutif des activités Grand public et Professionnels de SFR. L'opérateur a peut-être trouvé la bonne méthode pour appâter le client, en misant sur les contenus inclus. Une façon astucieuse de donner le goût du très haut débit mobile et de la consommation de données à foison.

Des films pour consommer beaucoup d'Internet mobile

« A quoi ça sert d'avoir du débit s'il n'y a pas de contenu ? », s'interroge le dirigeant de SFR, reflétant une question récurrente des clients : la 4G, pour quoi faire ? Par exemple regarder des vidéos de bonne qualité, films et séries en haute définition, sans image qui pixellise ou dégradée comme en 3G. Et ce sur son mobile ou sa tablette, puisque SFR vend l'abonnement 4G avec quatre cartes SIM afin de pouvoir surfer sur plusieurs appareils en piochant dans la même enveloppe de données mobiles.

Canal Play compris dans le forfait

Dans ses nouveaux forfaits 4G, qui commencent à 42,99 euros avec un smartphone compatible pour 3 Go de données, SFR a donc inclus parmi ses services offerts au choix l'application Canal Play. C'est le service de vidéo à la demande de Canal Plus, qui propose « en illimité 24h/24 » plus de 5.000 programmes, d'une valeur de 7 à 10 euros : en effet, l'abonnement à Canal Play sur PC et iPad coûte normalement 6,99 euros par mois ou 9,99 euros si on veut aussi y accéder sur son téléviseur.

« En regardant un film, le client aura déjà consommé 600 mégaoctets et atteindra très vite les 3Go. D'ailleurs, les abonnés 4G consomment en moyenne 2 Go par mois, contre 800 mégaoctets pour les clients 3G », observe Frank Cadoret.

Or il n'y a pas de possibilité de « recharger » son abonnement par palier de 1 Go ou 2 Go : si l'on a atteint le plafond de 3Go (avec 5 films en un mois), il faudra demander à basculer sur l'abonnement à 5 Go (ponctuellement et sans frais) à 10 euros de plus…

Migrer vers des abonnements plus chers

« C'est un peu le cadeau Bonux appliqué à la téléphonie mobile », raille un concurrent. « Ce n'est pas nouveau : Orange a inclus l'accès à Deezer dans ses forfaits depuis 2010 ! », observe un autre.

Mais SFR permet désormais de choisir entre plusieurs centres d'intérêt (musique, presse, jeux, info trafic, etc) et de changer chaque mois, par exemple en optant pour iCoyote, « le réseau social pour automobilistes » pendant les vacances. « Cela lui donne l'impression d'en avoir pour son argent », veut-on croire chez SFR.

Une stratégie qui montre finalement que les tuyaux sont nécessaires mais que « le contenu est roi. » Le calcul de l'opérateur est simple : « les gens vont consommer plus. Ce qui nous intéresse c'est le foyer, c'est pour cela que nous proposerons une réduction de 10 euros aux abonnés à la Box et la possibilité du multisurf » explique Frank Cadoret.

Objectif : "recréer de la valeur"

Pour que la montée en gamme paraisse presque indolore. L'opérateur a d'ailleurs baissé les prix sur le forfait de 5 Go, afin d'inciter les clients à migrer vers des abonnements plus haut de gamme, dans le but d'améliorer son « mix » : c'est ainsi qu'il espère « recréer de la valeur », le mantra des opérateurs au sujet de la 4G.

SFR a dû modéliser les coûts, dresser des projections de consommation, en mobilité et en WiFi, en fonction des applis choisies, puisque l'opérateur paie (au prix de gros, avec un rabais en fonction du volume) le service consommé par ses abonnés.

Il a du coup renoncé à traiter avec le site de streaming musical Spotify, son ancien partenaire, jugé trop cher, et préféré s'allier à Napster, qui essaie de se relancer sur le marché européen. Seul problème de la stratégie de SFR : elle est entièrement réplicable par la concurrence. Il lui suffit de nouer des partenariats avec d'autres fournisseurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2013 à 18:25 :
J'ai lu l'article sur les nouveaux forfaits avec 4G avec grand intérêt. Je trouve cela très intéressant avec tout ce qu'ils proposent chez sfr. Mais tout le monde ne sera pas couvert par le réseau 4G. Alors je me pose la question si je prends un forfait 4G, et que je suis sous la couverture 3g+, est ce que ça marche aussi?
Réponse de le 26/09/2013 à 11:25 :
Oui tout à fait !
Réponse de le 28/09/2013 à 16:06 :
@Coolman: Merci pour la réponse, car c'est bon de le savoir.
a écrit le 25/09/2013 à 12:43 :
avant de nous vendre de la 4G, les opérateurs feraient bien d'assurer la disponibilité de la 3G sur 100% du territoire, ce qui est loin d'être le cas !!! EN outre et concernant la 4G, lorsque je suis aux US, je la reçois très bien avec mon Iphone français....alors pourquoi nous vendre de nouveaux téléphones en France si ce n'est pour faire du business???
Réponse de le 25/09/2013 à 13:11 :
Les fréquences utilisées pour la 4G ne sont pas les mêmes en France (entre les opérateurs) et aux Etats Unis.
Seul Bouygues pourra connecter votre ancien Iphone en 4G car ils vont recycler des bandes que nous utilisions il y a quelques années, ce qui n'est pas le cas des bandes utilisées par SFR ou Orange en 4G qui sont plus élevées et nécessitent un nouveau mobile.
Réponse de le 25/09/2013 à 13:27 :
Ben c'est bien le problème....pourquoi ne font-ils pas tous comme Bouygues? ça leur coûterait et surtout ça nous coûterait moins cher !!!
Réponse de le 25/09/2013 à 14:33 :
C'est vrai! C'est à l'ARCEP qui attribue les fréquences qu'il faut poser la question, en attendant il ne reste plus qu'a attendre une semaine pour que vous puissiez utiliser votre ancien mobile en 4G chez Bouygues! What else?
Réponse de le 25/09/2013 à 14:59 :
Ou poser la question à Apple : pourquoi avoir inondé le marché européen de téléphones non compatibles alors que les bandes LTE sont connues depuis des années....
a écrit le 24/09/2013 à 21:00 :
Pour info, je paye 20 eur/ mois. J'ai droit à 1200 min, 1000 sms, et 10 Go de données. Abonnement de 2 ans. Sans téléphone (j'ai opté pour l'ASUS Padphone2). J'habite en Finlande, la 4G dans les villes, la 3G à la campagne, et en plus pas de roaming pour l'ensemble des pays nordiques et baltes. Apparemment j'ai pas à me plaindre comparé à la France.
Réponse de le 25/09/2013 à 7:06 :
Construire un réseau coûte bien moins cher en raison de la taille du pays, la main d'?uvre aussi.
Réponse de le 25/09/2013 à 9:45 :
@Sab: sans y connaître grand'chose, mais vu le niveau de vie des pays impliqués, à votre place je n'aurais pas été aussi péremptoire... vous avez des éléments ?
Réponse de le 25/09/2013 à 11:59 :
Pourquoi dites-vous cela ? Je paie 16? et j'ai appels/sms illimités, 3Go de données, et contrairement à vous aucun engagement. Certes je n'ai pas la 4G, mais je ne m'estime pas si mal traité par rapport à votre forfait !
Réponse de le 25/09/2013 à 12:11 :
Il dit cela car il y a un énorme fossé entre la 3G et la 4G, et chez lui (en Finlande) la 4G est accessible à moindre frais (ce qui n'est pas encore le cas en France).
La 4G pour celui qui s'en sert, c'est quand même une véritable avancée technologique.
Reste à améliorer le réseau français....et là......

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :