Samsung va casser sa tirelire pour procéder à de multiples acquisitions

 |   |  581  mots
Le patron de Samsung a annoncé que le groupe sud-coréen allait mettre davantage l'accent sur le retour sur investissement des actionnaires.
Le patron de Samsung a annoncé que le groupe sud-coréen allait "mettre davantage l'accent sur le retour sur investissement" des actionnaires. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Fort d'une trésorerie de 50 milliards de dollars, le groupe sud-coréen a annoncé qu'il allait procéder à de multiples fusions et acquisitions dans les prochaines années. Le patron de Samsung, Lee Sang-hoon, estime que son groupe s'est montré "conservateur" en la matière par le passé.

Samsung va singulièrement augmenter le rythme de ses emplettes dans les années à venir. C'est ce que le groupe a annoncé ce mercredi au cours d'une conférence d'analystes, la première en huit ans.

Le patron du groupe sud-coréen, Lee Sang-hoon, a en effet laissé entrevoir de futures fusions-acquisitions, un domaine dans lequel il estime que Samsung s'est montré "conservateur" par le passé.

Ce qui ne signifie pas totalement passif comme on a encore pu le constater avec l'accord récemment passé avec Corning. Au total, depuis 2010, le groupe a tout de même procédé à l'acquisition ou à des prises de participation dans 14 entreprises (comme avec Sharp),  pour un montant total avoisinant 1 milliard de dollars.

Une trésorerie de 50 milliards de dollars

Et Samsung a les moyens de ses ambitions dans la mesure où le groupe sud-coréen dispose d'un matelas de trésorerie très confortable puisqu'il s'élève à plus de 50 milliards de dollars, ce qui représente entre 20% et 25% de sa capitalisation boursière. "Je ne pense pas que le niveau actuel du solde de trésorerie soit excessif", a néanmoins affirmé Lee Sang-hoon, d'après l'agence Dow Jones.

Des bénéfices record sur six des sept derniers trimestres mais...

Les raisons de ce changement de stratégie ? Le risque de ralentissement de croissance du groupe. Pour le moment, tout va bien pour Samsung : le groupe a dégagé des bénéfices record sur six des sept derniers trimestres grâce à son écrasante domination dans les smartphones et il distance désormais largement Apple, avec une part de marché mondiale de plus de 30% contre moins de 15% pour l'américain.

Mais le marché des smartphones a lui-même ses limites, les pays riches sont déjà bien équipés et les analystes estiment que la croissance de ce marché devrait ralentir dans les prochaines années. Ce qui suscite des craintes concernant Samsung car le groupe est extrêmement dépendant de la vigueur de ce secteur. Et ces inquiétudes se traduisent déjà en Bourse puisque le cours du titre a dévissé de 20% depuis le début de l'année.

Avec cette nouvelle politique, l'objectif pour Samsung sera de trouver de nouveaux axes de croissance, dans "un large éventail de domaines", a précisé Lee Sang-hoon.

"Mettre davantage l'accent sur le retour sur investissement"

Par ailleurs, comme chez Apple où la trésorerie est également largement excédentaire, les actionnaires réclament désormais leur part. D'autant plus que ces derniers sont lésés par la chute du cours du titre et que le rendement par action n'a cessé de s'effriter, atteignant des taux plancher (0,5% actuellement).

Conséquence, Lee Sang-hoon s'est également  engagé à augmenter le dividende versé aux actionnaires. Il a ainsi promis de "mettre davantage l'accent sur le retour sur investissement" des actionnaires et annoncé espérer un rendement net par action de 1,0% en 2013.

Le patron du groupe sud-coréen a également assuré que Samsung réviserait sa politique actionnariale tous les trois ans afin de mieux prendre en compte les variations conjoncturelles de son marché. Enfin, iI a aussi ajouté que le groupe sud-coréen augmenterait son budget en recherche et investissement (R&D), en particulier dans les logiciels et écosystèmes.

A lire aussi :

>> Apple marque (un peu) le pas tandis que Samsung accélère la cadence

>> 26%: la hausse record des bénéfices de Samsung au troisième trimestre

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :