Facebook accusé de lire les messages privés de ses utilisateurs

 |   |  327  mots
le service enregistrerait des données sur ses utilisateurs sans leur consentement, comme des liens partagés ou des informations personnelles afin d'enquêter sur leur profil, expliquent les accusations relayées par Bloomberg.
le service enregistrerait des données sur ses utilisateurs sans leur consentement, comme des liens partagés ou des informations personnelles afin d'enquêter sur leur profil, expliquent les accusations relayées par Bloomberg.
Le réseau social est dans le viseur d'une récente plainte déposée par deux américains qui cherchent obtenir le statut de recours collectif. Celle-ci accuse Facebook de scanner les messages privés des utilisateurs pour obtenir des informations personnelles.

Facebook sonde-t-il illégalement les contenus des messages privés de ses utilisateurs ? Pour deux américains possédant chacun un compte sur le réseau social de Mark Zuckerberg, la réponse est claire: Facebook viole en effet la loi qui garantit la confidentialité des communications. Plus concrètement, le service enregistrerait des données sur ses utilisateurs sans leur consentement, comme des liens partagés ou des informations personnelles afin d'enquêter sur leur profil, expliquent les accusations relayées par Bloomberg.

Dans ce cadre, deux internautes Matthew Campbell et Michael Hurley ont déposé une plainte lundi contre le deuxième site le plus utilisé au monde devant un tribunal de Californie. Ils lui reprochent de fouiller les conversations confidentielles en y intégrant des url "dans le but de réaliser du data mining et du profilage d'utilisateurs".

Facebook viole-t-il le droit à la vie privée ? 

A la suite de cette plainte, les deux américains veulent démontrer que Facebook viole le droit à la vie privée de ses utilisateurs sur la base de plusieurs recherches indépendantes, notamment une étude d'une société de sécurité suisse High-tech Bridge. Celle-ci suggère que la plateforme de communication relève les liens échangés dans les messages. "La firme rassemble subrepticement ces informations afin d'améliorer son algorithme marketing et ses possibilités de tirer profit des données personnelles" renchérit Michael Sobol, avocat des plaignants.

Pour Facebook, ces attaques n'ont aucun fondement

Et bien sur, Facebook n'est pas resté silencieux, sa réponse ne s'est pas fait attendre:

Nous considérons que ces attaques n'ont aucun fondement. Nous allons nous défendre énergiquement.

Pour l'instant, les plaignants cherchent à recevoir le statut de "class action", un recours collectif. Exigeant d'une part l'arrêt de ces pratiques, ils demandent d'autre part 100 dollars de réparation par jour où Facebook a enfreint la loi défendant les communications électroniques privées. Affaire à suivre. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/01/2014 à 20:05 :
Faut pas être naïfs, ce sont des américains : menteurs, voleurs et tricheurs. Non seulement ils analysent les données privées mais ils fouillent dans les disques durs et collaborent activement avec la NSA. Ils sont une des sociétés privilégiées dans le programme PRISM de cette dernière. Etre sur FB c'est être espionné, tout comme Google, Yahoo, Apple et tant d'autres....
a écrit le 04/01/2014 à 13:49 :
Virez vos cookies systématiquement et ne postez que des quantités de banalités ça finira par les étouffer :-)
a écrit le 04/01/2014 à 9:31 :
Please quand me revendent mes messages. Depuis ma naissance je ne raconte que des bobards......
a écrit le 04/01/2014 à 1:43 :
Bon, ils lisent pas tous les messages des gens, mais ils ont des robots capables de détecter certains mots. Par exemple, si tu parles de chaussures, tu peux t'attendre à recevoir de la pub de tous les marchands de godasses du monde entier :-) Je sais que certains nous rabâchent que "si t'as rien à te reprocher..." mais je n'en demeure pas moins contre tous ces ficheirs qui un jour ou l'autre seront utilisés contre nous !!!
a écrit le 03/01/2014 à 23:50 :
Facebook = Prison Informatique Virtuelle
Tout est surveillé, votre profil est analysé de A à Z, vos habitudes, vos fréquentations (bonnes ou mauvaises), votre manière d'écrire (reflète votre caractère, personnalité, traits psychologiques...)...etc
Bonne chance car vous êtes consignés sur un serveur distant.
Dommage....
a écrit le 03/01/2014 à 17:40 :
Evidement que les messages sont enregistrés, sinon comment le correspond pourrait le lire?
Et comme pour partout ailleur rien n'est effacé, tout est archivé. Si vous effacez un message il n'est juste plus visible pour vous. Mais il existe toujours, pour toujours. Car un jour il aura un prix.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :