SFR veut rassurer ses clients sur son rachat par Numericable

 |   |  892  mots
« Cher client, ce qui nous relie à vous aujourd'hui reste inchangé : contrats, tarifs, services, espaces SFR, site internet... » assure SFR.
« Cher client, ce qui nous relie à vous aujourd'hui reste inchangé : contrats, tarifs, services, espaces SFR, site internet... » assure SFR. (Crédits : DR)
Le numéro deux français des télécoms, vendu par sa maison-mère Vivendi au câblo-opérateur pour 15,5 milliards d’euros, affirme que les contrats et les tarifs ne changeront pas. Cependant, Patrick Drahi, le futur propriétaire a prévenu qu’il supprimerait de nombreuses offres. Il devrait aussi en finir avec les promotions dans le fixe.

« Cher client, ce qui nous relie à vous aujourd'hui reste inchangé : contrats, tarifs, services, espaces SFR, site internet... » Au lendemain de l'annonce officielle de sa vente à Numericable par sa maison-mère Vivendi, SFR tient à rassurer ses plus de 25 millions de clients, dont plus de 20 millions dans le mobile et 5,2 millions d'abonnés dans le fixe. « Ces perspectives dessinent un nouvel avenir qui va renforcer la marque SFR » affirme l'opérateur sur son site Web. D'ailleurs, Altice, le premier actionnaire de Numericable, qui a formulé l'offre gagnante à 15,5 milliards d'euros, « n'est pas encore aux commandes. SFR continue sa trajectoire » a souligné Patrick Drahi, le président d'Altice, lundi. Il espère boucler l'opération au quatrième trimestre, Vivendi évoquant plutôt début 2015 : en attendant, Altice ne touchera pas aux offres commerciales de SFR, « une superbe marque à la notoriété trois fois plus forte que celle de Numericable », et qui a vocation à remplacer celle du câblo.

 

Des offres simples « à la Free » ?

En revanche, le magnat du câble a prévenu qu'une fois propriétaire, il comptait grandement simplifier le catalogue d'offres de SFR ainsi que les process informatiques, évoquant un chiffre de « 650 offres » - il avait même dit 20.000 il y a trois semaines : « quand vous n'avez que deux offres, comme certains de nos concurrents [comprendre Free NDLR] un tableau Excel suffit ! » a-t-il ironisé lundi lors d'une conférence de presse. Est-ce à dire que le modèle de Numericable pour SFR est une proposition commerciale « à la Free », en deux offres ? C'est forcément plus compliqué avec une base de clients deux fois plus importante. En interne, chez SFR, on est conscient que l'entrepreneur à la réputation de cost-killer risque d'y aller « à la hache » dans ce catalogue ultra-touffu, « 60 pages ! » s'était moqué Xavier Niel au lancement de Free Mobile en janvier 2012. Les offres mobiles Carrées ont déjà été élaguées et le chantier de simplification, qui fait partie du plan de transformation ONE de l'opérateur, ira « deux fois plus vite » d'ici à l'arrivée aux commandes de Numericable : « la photo sera différente à la fin de l'année » indique une source interne.

C'est ce que doit expliquer le PDG de SFR Jean-Yves Charlier aux 4.000 salariés d'Ile-de-France qu'il réunit en séminaire demain aux Docks de Saint-Denis, avant de se déplacer sur les sites en régions puis en à la Réunion.

 

« Maintien des prix en l'état »… sauf dans le fixe

Si Patrick Drahi a martelé qu'il s'était « engagé après rencontre des services du Premier ministre à maintenir les prix en l'état » dans le mobile, ce travail de simplification pourrait toutefois avoir in fine un impact positif sur le revenu moyen par abonné (ARPU), sans augmentation faciale des prix : en arrêtant la commercialisation de certaines offres, le nouveau propriétaire espère aussi améliorer le « mix » commercial, en privilégiant les forfaits les plus lucratifs. Quitte à laisser partir des clients pas assez rentables.

Dans le fixe, Patrick Drahi a en effet expliqué son modèle : « nous, nous vendons du très haut débit, qui sera bientôt 100 fois plus rapide que l'ADSL. Les ménages sont prêts à payer 10 euros de plus pour cela. Nous pouvons remonter l'ARPU de 4 à 5 euros : chez Numericable il s'élève à 41 euros contre 37 euros en moyenne dans l'ADSL » et 33 euros chez SFR en réalité. Les analystes d'Oddo croient ainsi en « une plus grande discipline tarifaire de SFR dans le fixe, qui offre de façon intense des promotions, typiquement 10 euros par mois. » Là aussi, les prix ne vont pas augmenter mais les réductions à tout-va cesser : la Box offerte pour deux abonnements mobiles Carrés à Noël, la fibre à partir de 10 euros par mois, moins chère que l'ADSL, pendant un an, etc.

 

Migration vers le réseau câblé

« Si le rachat de SFR par Numericable est autorisé par les autorités compétentes, nous accélérerons ensemble le futur des télécoms : celui du Très Haut Débit » explique SFR dans son message aux clients, tout en rappelant que « c'était déjà l'ambition de SFR hier », dont la communication était axée sur la fibre et la 4G. Léger glissement sémantique : c'est désormais le très haut débit, puisque le réseau du câblo a été rénové en fibre optique, mais jusqu'au pied de l'immeuble, où le câble coaxial demeure.

 

« Plus de Très Haut Débit et plus d'intelligence pour relier les meilleurs réseaux fixes et mobiles entre eux, c'est rendre votre vie plus fluide. Ainsi, au quotidien vos usages seront plus rapides, plus simples, en continu, partout, tout le temps. Et vous pourrez encore plus facilement bénéficier du meilleur des contenus connectés (sur votre télévision, dans votre maison avec la domotique, ou en mobilité) » promet SFR dans son adresse à ses clients.

 

Pour autant, rien de concret sur les conséquences techniques : car Numericable a indiqué qu'il espérait faire migrer 20% à 30% des clients ADSL de SFR sur son réseau. A quel horizon leur proposera-t-on de changer de Box pour basculer sur le réseau câblé ? A quel prix ? Les précisions seront visiblement pour plus tard. SFR veut cependant éviter au maximum la période de flottement, dont il sait que ses concurrents profiteront à plein.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2014 à 21:35 :
Gros problème de réception mobile depuis 2 mois ! Plus de réseau laplupart du temps ! Raison invoquée par sfr : changement d'antenne relais pour la 4G ! il faut patienter..... 6 mois !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! c'est le délai qu'ils se donnent pour que celà fonctionne correctement ! une honte ! On me propose de résilier si suis pas contente, mais avec les frais ! Bande de voleurs.....
a écrit le 13/04/2014 à 18:44 :
Etant ancien employé à l'époque chez noos au moment du rachat de numéricable, je me suis vite rendu compte compte que les abonnés etaient devenus de la viande. La maintenance du réseau s'est arretée et les conséquences étaient terribles car les clients venaient se plaindre dans les boutiques car rien ne marchait.
Je suis abonné chez SFR et j'ai peur que la meme histoire recommence car pour financer ce super LBO et en meme temps donner mon argent a l'extérieur, je préfère le quitter pour allez soit chez bouyges ou Free.
Le commentaire de calmer les clients est assez drole et me fait rappeler ce rachat ou il y a eu plus de 75% des éffectifs dehors ....
a écrit le 09/04/2014 à 15:02 :
Moi je comprends toujours pas pourquoi vivendi a vendu sfr.
Il y avait une strategie autrement plus importante a developper sous le cable avec la marque canal+.
Qui lui aurait du devenir un operateur un peu comme ce qui se fait au royaume uni avec sky.
Je pense que c'est un excellent modele
Sans oublier et c'est tout a fais normal, altice va grossir encore sous peu pour devenir un acteur telecom important.
Regarder l'afrique est en pleine expension, c'est encourageant les operateurs iront ou se feront bouffer par les chinois.
Car eux investissent en afrique.
a écrit le 09/04/2014 à 14:00 :
Contrairement à ce que l'on pense après telle ou telle fusion, les prix des opérateurs vont tendre vers zéro (sous condition minimum d'achat commercial : par exemple 1500e par an). C'est donc le format Amazon qui prédomine et s'en vient sur tous les sujets y compris la téléphonie à s'étendre sans limite. Cela peut paraître étonnant appliqué au domaine de la téléphonie, mais l'on ne fait pas payer l'entrée dans les magasins! La question est alors de savoir ce que font les opérateurs pour offrir des produits à leurs clients ? S'ils ne font rien, d'autres agiront à leur place et on ne pourra pas le leur reprocher. Dans ce contexte qui devrait être évident depuis longtemps, la société France Télécom-Orange dispose du double de personnel, comparé à tous les acteurs plus récents du même secteur. Sans transformation rapide ou alliance par exemple avec Casino ou autres, elle va exploser. On sera prévenus.
a écrit le 09/04/2014 à 9:46 :
5 Millions de SFRbox ADSL à remplacer par une box NC = minimum 3 ans de migration...
Rappelez vous l'arrivée de la Freebox révolution et les conditions de migration imposées par Free en 2011...
a écrit le 09/04/2014 à 9:02 :
il y aura une guerre sans merci avec free, chacun des deux dirigeants voudra montrer qu'il est le plus fort! l'important est de voir aussi lequel participe le plus au redemarrage de l'économie en France. D'un côte un dirigeant qui vit en suisse et met tous ses profits au luxembourg pour faire "simple" et l'autre qui vit et investit en France dans une ecole, des starts up,..... et qui n'a pas peur de rester en France!quel est le choix à faire? la vrai question est là me semble t-il? cordialement
Réponse de le 09/04/2014 à 14:07 :
Réponse : Bien entendu il faut choisir le dispositif Numéricable-SFR car c'est celui qui va donner du pouvoir d'achat aux français en baissant les prix. Jai l'habitude de privilégier mon pays ..... mais pas l'abus.
a écrit le 08/04/2014 à 22:27 :
L'expérience désastreuse que j'ai eue avec Numéricable ne me porte pas du tout à avoir confiance dans les annonces de ce monsieur.
Au moindre signe de changement je quitterai SFR.
Réponse de le 09/04/2014 à 9:58 :
tout a fait d'accord
Réponse de le 09/04/2014 à 11:53 :
idem pour moi
Réponse de le 10/04/2014 à 12:19 :
Pareil
Réponse de le 27/04/2014 à 22:01 :
Idem numericable ça ne vaut rien
a écrit le 08/04/2014 à 22:06 :
"Là aussi, les prix ne vont pas augmenter mais les réductions à tout-va cesser : la Box offerte pour deux abonnements mobiles Carrés à Noël, la fibre à partir de 10 euros par mois, moins chère que l'ADSL, pendant un an, etc."

Encore de l'enfumage là AUSSI avec des réductions marketing dans la veine de Miséricable avec environ -10 euros pendant une période d'ENGAGEMENT de 12 mois (belle rente assurée sauf le service) avec frais d'ouverture de service de 50 euros puis plein bu jusqu'à la résiliation... de préférence avant la fin des 12 mois d'ENGAGEMENT tout en continuant de payer des loyers à M. Drahi. En voilà une affaire qui roule... dans la farine!
a écrit le 08/04/2014 à 21:51 :
C'est ce que je pensais, M. Drahi va augmenter les offres triplay pour financer son LBO sur SFR... Abonnés SFR préparez votre lettre de résiliation SANS FRAIS afin que M. Drahi puisse vous expliquer que vous n'êtes pas assez rentables pour ses manoeuvres spéculatives!
Réponse de le 09/04/2014 à 10:26 :
C est la plus belle opération financiere de la france de la decennie
on vend 16 milliards un opérateur mourrant a un étranger et tous ces clients le quittent pour rejoindre un francais orange ou freebouygues

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :