Mobile : « Nous ferons trois opérateurs », dit Montebourg

 |   |  264  mots
« La consolidation des opérateurs, on s'en occupe » a déclaré Arnaud Montebourg.
« La consolidation des opérateurs, on s'en occupe » a déclaré Arnaud Montebourg. (Crédits : Reuters)
Le ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique persiste et signe. Il a répété mardi qu’il souhaite que le marché passe de quatre à trois acteurs pour qu’ils investissent, alors que les rumeurs de rachat de Bouygues Telecom par Free reprennent.

Après avoir « invité », la veille, Bouygues Telecom à fusionner avec un autre opérateur, plutôt que de supprimer des emplois, Arnaud Montebourg persiste et signe. Le ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique a de nouveau milité pour un retour du marché de la téléphonie mobile à trois acteurs ce mardi, lors du colloque sur le déploiement du très haut débit organisé par l'Avicca (association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l'audiovisuel).

« Nous y arriverons, nous ferons trois opérateurs capables d'investir, qui cessent de détruire de l'emploi, de s'entretuer - et pas seulement dans les colonnes des journaux mais également dans des batailles spéculatives - pour enfin construire avec l'Etat une stratégie de révolution numérique » a déclaré le ministre.

Actionnaire d'Orange donc intéressé au chantier de la fibre

« La consolidation des opérateurs, on s'en occupe. On n'a pas toujours réussi, parce que vous le savez le marché est libre, les conseils d'administration sont libres » a-t-il ajouté, en référence à ses prises de position en faveur de l'offre de Bouygues sur SFR plutôt que celle de Numericable choisie par Vivendi. « l'Etat aussi [est libre], mais il prend ses responsabilités et il dit ses préférences » a-t-il justifié. Sur le sujet du très haut débit, il fait valoir que l'Etat est « actionnaire d'un opérateur et pas le moindre [Orange à 27% du capital] donc nous sommes parfaitement intéressés au bon achèvement de ce grand chantier national. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/05/2014 à 18:54 :
Si seulement il pouvait faire "3 ptit tours et puis s' en va" comme dans la chanson je crois que la France se porterait mieux, sans son interventionisme déplace....
a écrit le 14/05/2014 à 14:35 :
Quand donc cet éternel trouble fête cessera t il ses interventions intempestives? Le plus tôt le mieux car jusqu'a present tous ses projets capotent. ....
a écrit le 14/05/2014 à 13:01 :
Ce n'est pas à l'avantage du consommateur, mais on peut comprendre l'intérêt économique qu'il y voit.

Avec une oligopole, les prix montent, mais l'argent tombent dans la poche d'entreprises nationales. Avec une réelle concurrence, les prix descendent, est le consommateur va dépenser son argent ailleurs.. Par exemple dans un smartphone coréen ou américain.

Bien entendu, la vraie bonne réponse serait de continuer à casser l'oligopole, mais de développer d'autres secteurs de l'économie, histoire que l'argent que les consommateurs dépensent en moins chez les opérateurs aille quand même dans l'économie française...
a écrit le 14/05/2014 à 8:18 :
De quoi il se mele ce dirigiste stalinien...on a tout pour reussir...des incompetents des corrompus et maintenant un stalinien... :-(
a écrit le 14/05/2014 à 6:53 :
Qu'il continue a hurler ce "p´tit loup". Il n'est plus écoute, ni entendu.
a écrit le 14/05/2014 à 1:09 :
On entend dire 100 sociétés en Europe, 4 aux USA et 3 en chine... ça semble altomisé comme marché, il faudrait prendre air France pour prendre de l'altitude avec un bon déjeuner d'Orange ou de poires. Nous sommes bons en chômage et en austérité, continuons!
a écrit le 14/05/2014 à 0:25 :
Si le ridicule tuait il serait depuis lomptemps mort ce monsieur!
a écrit le 13/05/2014 à 18:47 :
Je souhaite presque que 3 des 4 opérateurs soient étrangers. Ça lui fermerait la bouche a ce "tuuuut"
a écrit le 13/05/2014 à 18:42 :
Il faut avancer sur l'harmonisation des règlementations télécom européennes et favoriser les fusions transnationales. Avoir 4 géants européens en concurrence sur chacun des marchés me paraît plus intelligent qu'avoir 2 ou 3 opérateurs nationaux par pays.
a écrit le 13/05/2014 à 16:48 :
Mais qu'il se taise !
Il devient épuisant de l’entendre dire ses conneries. D'autres pays connaissent ce genre d’énergumène dans leur gouvernement ?
a écrit le 13/05/2014 à 16:32 :
A 3 je payais 60 euros mon forfait de 4H avec sms illimités. à 4 je paie 50 euros téléphone fixe, tv, internet et téléphone mobile illimité avec 3G.
Je n'en dirai pas plus sur les 3 opérateurs à part de bien garder vos forfait car les prix vont remonter...
a écrit le 13/05/2014 à 16:00 :
Moins de concurrents et le gouvernement peut faire ses affaires. Plus de concurrence et c'est fini. Quel perturbateur ! aucun sens de l'économie !
a écrit le 13/05/2014 à 15:54 :
Bravo Montebourg, Trois seulement ! opéra bouffe , opérateur et opéra comique..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :