Connexions entre terminaux, santé, maison... Apple mise sur l'internet des objets

 |   |  406  mots
Tim Cook, le patron d'Apple, présentait lundi soir la prochaine version du système d'exploitation pour iPad et iPhone, entre autres (photo Reuters).
Tim Cook, le patron d'Apple, présentait lundi soir la prochaine version du système d'exploitation pour iPad et iPhone, entre autres (photo Reuters). (Crédits : reuters.com)
Lors la conférence annuelle des développeurs WWDC, lundi soir, le PDG d'Apple a déballé son sac à nouveautés.

Un coup de fil du rappeur Dr Dre pour inaugurer la séance. Mais pas d'annonce tonitruante. Le co-fondateur de Beats, le fabricant de casques audio qu'Apple compte acheter pour 3 milliards de dollars n'a pas fait d'apparition sur scène lundi lors de la Worldwide Developers Conference (WWDC).  Les quelque 6.000 développeurs, blogueurs et journalistes étaient surtout venus écouter le patron d'Apple présenter les dernières nouveautés du groupe. En voici les grandes lignes. 

  • Des appareils reliés entre eux

Yosemite, la nouvelle version du système d'exploitation pour Mac OS X remplacera la version actuelle baptisée Mavericks. Elle permet de coupler ordinateur et iPhone afin de recevoir appels ou SMS directement sur son Mac lorsque celui-ci se trouve à proximité. D'autres fonctionnalités permettent de commencer une tâche sur un appareil et de la terminer sur un autre. 

Tim Cook, le directeur général, a mis en exergue l'"expérience intégrée et continue" entre les divers terminaux estampillés Apple. Mais pas un mot, bien sûr, sur leur manque de compatibilité avec des appareils concurrents (comme par exemple les chargeurs). 

  • Santé connectée

Une nouvelle version du système d'exploitation pour les iPhone et iPad (iOS 8) a également été dévoilée : elle sert de support à l'application Healthkit qui permettra de collecter et de stocker des donnéessur la santé de l'utilisateur, comme la qualité du sommeil, depuis des sources multiples (bracelet connecté, balance, tensiomètre, etc). Elle pourrait même envoyer des alertes directement à un médecin. 

Nike devrait l'intégrer à certains de ses produits. 

>> "Fitness 2.0 : la mesure de soi sera-t-elle la prochaine révolution?

  • Maison connectée

Un autre outil, HomeKit, relève quant à lui de la domotique. Il doit permettre d'actionner les équipements connectés de la maison comme les systèmes de sécurité, l'éclairage, voire les serrures.  

Selon Craig Federighi, le vice-président d'Apple en charge des logiciels, HomeKit pourra être actionné grâce à l'application vocale Siri.

  • Wall Street attend-il l'iWatch?

Ces deux séries d'applications ont été analysées comme des signes du développement probable d'une montre connectée, surnommée iWatch, un nom déposé par Apple. 

Visiblement, ces nouveautés - dont une grande partie avait filtré avant leur annonce officielle - n'ont pas convaincu les investisseurs. A Wall Street, l'action du groupe fondé par Steve Jobs a clôturé lundi en baisse de 0,69% à 628,65 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/06/2014 à 14:24 :
Apple reste toujours la société novatrice que l'on connait, du matériel performant certes cher mais qui ne craint pas la concurrence, si ce n'est que pour les copier
Réponse de le 03/06/2014 à 15:50 :
Une excellente blague de la part de connecté.
Voilà quelques années qu'Apple est passé du rôle d'innovateur au simple rôle d'arbitre, ou de suiveur.
Aucune des "innovations" présentées lors de ces conférences n'est propre à Apple. Alors, leur talent réside davantage dans le design ou le marketing, et dans la qualité applicative du store, mais pour ce qui est de l'innovation à proprement parler, on repassera...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :